Élections: Affi N’guessan annonce 6 jours sombres jusqu'au 31 octobre

Élections: Affi N’guessan annonce 6 jours sombres jusqu'au 31 octobre
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 26 octobre 2020 à 18:53 | mis à jour le 26 octobre 2020 à 18:53

Comme annoncé, Pascal Affi N’guessan, le porte-parole des plateformes de l’opposition politique ivoirienne, a animé, ce lundi, une conférence de presse relative à la situation socio-politique nationale.

Manifestations anti 3è mandat: "Nous n'avons pas le droit de perdre ce combat" (Affi N'guessan)

"Nous n'avons pas le droit de perdre ce combat. Nous sommes condamnés donc à gagner, et pendant les jours qui arrivent, nous allons amplifier ce combat. Il faut que nous nous mobilisions tous avec beaucoup de détermination", a indiqué Pascal Affi N’guessan lors d'une conférence de presse au siège du PDCI-RDA à Cocody.

Pour lui, il faut contraindre Alassane Ouattara, le président candidat à sa propre succession, à renoncer à sa candidature à un troisième mandat présidentiel.

"Il faut que nous le contraignions à céder le pouvoir. C'est pourquoi les six (6) jours qui nous restent, la mobilisation doit être totale, globale et générale. Nous devons tout faire pour gagner cette bataille. Ouattara ne se bat pas pour la Côte d'Ivoire; il se bat pour lui-même et son clan", a lancé Affi N’guessan.

L’opposition ivoirienne juge la candidature du président Alassane Ouattara illégale au regard de la Constitution ivoirienne qui limite à deux le nombre des mandats. Outre cela, elle exige la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI ), la dissolution du Conseil constitutionnel, l'audit du listing électoral, le retour sécurisé de tous les exilés et la libération des prisonniers politiques.


Les manifestations de contestation qui émaillent le processus électoral en cours, ont déjà fait plus de 70 morts, des centaines de blessés, d'importants dégâts matériels et plus de 213 arrestations.




Articles les plus lus