Affaire "Carmen Sama menacée de mort": Des Ivoiriens n'y croient pas

Affaire
Par Mael Espoir
Publié le 30 octobre 2020 à 22:24 | mis à jour le 30 octobre 2020 à 22:24

L'information selon laquelle la veuve de Dj Arafat, Carmen Sama, aurait échappé à la mort, suscite de nombreuses interrogations sur les réseaux sociaux.

''Carmen Sama, tu as pris goût de buzz. Tu ne veux plus laisser''

Plus d'un an après le décès de son mari, Ange Didier Houon alias Dj Arafat, la belle Yao Maryse Carmen dite Carma Sama se retrouve, pour une énième fois, au coeur d'une vive polémique qui enflamme la toile.

Quelques jours seulement après avoir annoncé le piratage de ses comptes Snapchat et Gmail, la veuve de Dj Arafat ressurgit à nouveau, en annonçant avoir quitté la Côte d'Ivoire car sa vie et celle de sa fille, Rafna Houon, seraient actuellement en danger.

C'est par le canal de la célèbre page Facebook First Mag le Vrai, que la belle Carmen a annoncé que, juste après son départ, son domicile a été visité par des hommes armés qui ont torturé certains de ses proches.

''J'en parle aujourd'hui parce que trop de choses me sont arrivées ces derniers temps notamment les piratages de mes comptes gmail et Snapchat sans oublier que deux(2) jours après, les fils du compteur de ma boutique ont été sectionnés à mon insu. Aujourd'hui, j'ai peur pour ma fille et moi car je sens nos vies menacées perpétuellement depuis un moment. C'est pour cela, j'en parle publiquement par le canal de FIRST MAG LE VRAI afin de prendre tout le monde à témoin au cas où quelque chose nous arrive car ces hommes ont dit à mon petit frère qu'ils ne sont pas des voleurs et qu'ils sont venus pour Rafna et moi. Ils ont ajouté ensuite que leur mission a échoué vu qu'ils ne nous ont pas trouvées'', a-t-elle soutenu.

Ces faits racontés par Carmen Sama, et qui interviennent à quelques heures de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, suscitent des réactions sur les réseaux sociaux. Il se trouve que certains internautes émettent des doutes sur la véracité de ces faits.


Parmi eux, le célèbre blogueur ivoirien vivant en Angleterre, Papi Pawa de London. ''Carmen Sama, arrête ton club de petits là. C'est trop facile ça, ou bien, tu as pris goût de buzz. Tu veux plus laisser... Carmen Sama, il faut nous prendre au sérieux'', a-t-il écrit sur sa page Facebook.




Articles les plus lus