Bb Carla, sœur de Dj Arafat, citée dans une affaire de vol de téléphone

BB Carla
Par Mael Espoir
Publié le 31 octobre 2020 à 19:42 | mis à jour le 31 octobre 2020 à 19:42

Carla Kéké alias Bb Carla, sœur cadette de feu Ange Didier Houon dit Dj Arafat, âgée de 21 ans, est citée dans une affaire de vol de téléphone portable.

BB Carla encore au cœur d’une vive polémique

A quelques jours de la célébration de la première année du décès du roi du Couper décaler, Ange Didier Houon alias Dj Arafat, sa petite sœur Carla Kéké ou encore BB Carla, âgée de 21 ans, avait déclenché une vive polémique sur la toile, en s’attaquant à sa mère Logbo Valentine alias Tina Glamour, à travers plusieurs publications sur son compte Facebook.

‘’Je n'ai jamais eu l'affection réelle d'une mère ; elle n'a jamais été là pour m’écouter. J’ai toujours été triste dans mon enfance jusqu'à présent. Tout le temps en train de me frapper. C'est mon pauvre petit papa qui a tout fait pour moi. Maman Logbo Valentine, je m’adresse à toi. Pourquoi tu ne leur dis pas que tu as mis mes bagages à la porte ; que même mes médicaments sont finis. Tu n’as rien payé. Une vraie mère ne peut jamais exposer son enfant. Arrête de mentir aux gens. Merci beaucoup chère mère. Tu veux ma mort mais, au nom de Dieu, je vais vivre‘’, avait écrit BB Carla.

Sévèrement critiquée après la sortie de sa fille, Tina Glamour n’avait pas tardé à répondre à ses détracteurs. ‘’Parmi mes enfants, il n’y a pas de bébé; ils sont tous de super adultes... Ce n’est pas ma fille qui a fait cette lettre. Ce sont des esprits sataniques; les esprits de sorcellerie. Et tout ça pour me déstabiliser … Carla est une enfant très difficile parce qu’elle a été très gâtée par son père. Si ça ne tenait qu’à moi, j’allais prendre son cœur pour lui donner le mien…‘’, avait lancé Tina Glamour, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

Quelques mois après cette vive polémique, Bb Carla se retrouve à nouveau au cœur d’un autre scandale. En effet, la sœur cadette du Beerus Sama est citée dans une affaire de vol de téléphone portable. Un appareil appartenant à une jeune Ivoiro-Marocain du nom de M. Ayoub.

«La petite Carla est venue chez moi à la maison (...) alors que je n’étais pas présent. Mon amie qui vit avec moi, m’a appelé sur mon téléphone personnel pour me dire que Carla est là à la maison et qu’elle voulait me voir. Elle a indiqué que la petite voulait le transport: 3000 frs pour rentrer à Yopougon où elle vit. J'ai dit à mon amie de lui remettre 5000 frs. C’est quand elle est allée chercher l’argent dans la chambre, que la petite a pris mon second téléphone qui était restée dans la pièce principale de la maison et elle est partie», raconte M.Ayoub à viberadio.


Puis d'ajouter: «Mon intention, ce n’est pas de l’accabler pour un quelconque cas de vol. Je veux juste qu’on la retrouve afin de lui venir en aide parce qu’elle erre dans les rues à Yopougon sans toit et elle souffre de deux grosses maladies en plus de son infection au pied. Il faut la sauver pendant qu’il est encore temps», a-t-il interpellé.




Articles les plus lus