Ouattara remet un mandat d'arrêt contre Guillaume Soro à l'Élysée

Soro sous pression : Ouattara remet un mandat d'arrêt à l'Elysée
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 novembre 2020 à 13:23 | mis à jour le 21 novembre 2020 à 14:05

Alassane Ouattara est déterminé à régler le cas Guillaume Soro. Le président ivoirien qui vient d'être réélu pour un 3e mandat à la tête de la Côte d'Ivoire a décidé de passer à la vitesse supérieure afin de réduire son redoutable adversaire au silence.

Ouattara engagé à neutraliser Guillaume Soro

On le sait, Emmanuel Macron a clairement expliqué que Guillaume Soro est indésirable en France. C'était au cours d'un entretien dans les colonnes de Jeune Afrique. "Il n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il se comportera de cette manière. Nous ne souhaitons pas qu’il mène des actions de déstabilisation depuis le sol français. Autant nous pouvons accueillir des combattants de la liberté et toute personne qui serait menacée chez elle, autant nous n’avons pas vocation à protéger des activistes qui cherchent à déstabiliser un pays", a soutenu le président français.

Dans une interview accordée à Le Monde, Alassane Ouattara avait laissé entendre que Guillaume Soro mérite la prison à vie, car des tonnes d'armes ont été retrouvées à son domicile ainsi qu'au siège de son mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS). Elu pour un 3e mandat, le patron du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) vient de transmettre un mandat d'arrêt aux autorités françaises. Ce mandant vise Guillaume Soro et trois de ses proches, Fofana Aboulaye, Issiaka Fofana et Touré Moussa.





Articles les plus lus