Soro Guillaume avait appelé ses compagnons de Générations et peuples solidaires (GPS) à une réunion urgente après l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à un 3e mandat. L’ancien Président de l’Assemblée nationale a donc dénoncé un viol de la Constitution ivoirienne.

Soro Guillaume évoque « la gravité extrême » de la déclaration de Ouattara