Condamnés à un an, Yodé et Siro donnent un autre RDV aux Ivoiriens

Yodé et Siro :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 décembre 2020 à 12:48 | mis à jour le 08 décembre 2020 à 13:24

Yodé et Siro ont fait la Une de l'actualité ivoirienne la semaine dernière. Les deux chanteurs de zouglou avaient été jugés après avoir ouvertement interpellé le procureur Adou Richard sur les violences électorales qu'a connues la Côte d'Ivoire. Condamnés à un an de prison avec sursis et cinq millions de francs CFA d'amende, Dally Djédjé Gervais et Aba Sylvain Decavailles reviennent sur la mobilisation de leurs fans.

Yodé et Siro parlent à leurs fans: "Nous avons vu la solidarité des Ivoiriens"

L'affaire Yodé et Siro a fait grand bruit la semaine dernière. Et pour cause, ces artistes-chanteurs étaient dans les mailles de la justice ivoirienne suite à une sortie musclée à l'encontre du procureur de la République. En plein concert à Yopougon le dimanche 29 novembre 2020, les deux compères ont sorti les griffes contre Adou Richard. ""C’est quel pays ça ? Allez dire au procureur Adou Richard qu’un mort, c’est un mort. On ne passe pas son temps à chercher les petits Baoulés dans les villages pendant que les gens sont ici avec des machettes et ils sont bien identifiés", a critiqué Siro sous les cris du public.

Deux jours plus tard, Yodé et Siro ont été convoqués au commandement supérieur de la gendarmerie nationale section de recherches pour des enquêtes judiciaires. Ils ont répondu à la convocation le mercredi 2 décembre 2020. Les enfants de Gbatanikro, un quartier de la commune de Treichville, ont été auditionnés avant d'être gardés à vue. "Nous avons comme convenu répondu à la convocation de la brigade de recherches de la gendarmerie nationale aujourd’hui. Il a été décidé de nous garder à vue pour une présentation au bureau du procureur demain 3 décembre à 8h 30. Restons en union de prières !, ont-ils écrit sur Facebook.


Yodé et Siro ont été jugés le vendredi 4 décembre puis condamnés chacun à un an prison avec sursis assorti d'une amende de cinq millions de francs CFA. Après cet épisode, les transfuges du groupe Poussins Chocs ont tenu à exprimer leur gratitude aux Ivoiriens. "Je voulais dire merci à tous ces hommes qui nous ont soutenus. Ce samedi 12 (décembre 2020, NDLR) au Palais des congrès de l'Hôtel Ivoire, le zouglou aura 30 ans (...). Merci à la Côte d'Ivoire. Merci pour l'élan de solidarité. Nous avons vu la solidarité des Ivoiriens. On voit des Ivoiriens nous appeler de partout voulant payer l'amende. Ils essaient de s'organiser eux-mêmes pour le faire. Nous vous disons merci pour cette considération. Merci les gars ! Nous ne savons combien de fois vous dire merci ! Merci du fond du coeur", a confié Siro dans une vidéo diffusée sur Facebook.






Articles les plus lus