France : Trois gendarmes tués, la douleur d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron à propos des gendarmes tués : « La Nation s'associe à la douleur des familles »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 décembre 2020 à 10:56 | mis à jour le 23 décembre 2020 à 11:38

Nuit d'horreur pour les gendarmes du Puy-de-Dôme. Trois d'entre eux ont été abattus, alors qu'ils intervenaient pour secourir une dame victime de violences conjugales. Emmanuel Macron, son Premier ministre et d'autres officiels français expriment leur douleur face à cette tragédie.

Emmanuel Macron à propos des gendarmes tués : « La Nation s'associe à la douleur des familles »

Appelés à intervenir en faveur d’une dame victime de violences conjugales à Saint-Just (63), dans la nuit de mardi à mercredi, vers 2h30 minutes, le brigadier Arno Mavel (21 ans), le lieutenant Cyrille Morel (45 ans) et l’adjudant Rémi Dupuis (37 ans) du Groupement de gendarmerie départementale de ladite ville, sont passés de vie à trépas après avoir été atteints par des tirs du conjoint qui s’adonnait à des scènes de ménage contre son épouse.

Un autre militaire a eu plus de chance que ses collègues, car, après avoir été blessé à la cuisse, il a été aussitôt pris en charge par les secours. « Ses jours ne sont pas en danger », apprend-on du communiqué.

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et sa collègue Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, expriment leur profonde tristesse après ce drame.

Dans un message publié sur son compte Twitter, Emmanuel Macron, toujours en isolement après avoir été diagnostiqué à la Covid-19, s'est exprimé sur cette autre tragédie qui frappe la France. « Ils intervenaient pour secourir une femme victime de violences conjugales dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes ont été tués, un quatrième blessé. La Nation s'associe à la douleur des familles. Pour nous protéger, nos forces agissent au péril de leur vie. Ce sont nos héros », a tweeté le président français. »

À sa suite, son Premier ministre Jean Castex, a également ajouté : « Trois de nos gendarmes ont été tués cette nuit, alors qu'ils étaient engagés pour protéger et sauver. Ce drame nous touche tous et endeuille le pays tout entier. Je partage la douleur de leurs proches et de leurs frères d'armes et les assure de mon indéfectible soutien. »







Articles les plus lus