Gohou Michel a échappé à la mort: "J'avais du feu dans le corps"

Par Mael Espoir | Publié le 04 January 2021 à 08:32 | mis à jour le 04 January 2021 à 09:18

Dans une interview accordée à Afrique-sur7.fr, le célèbre et talentueux humoriste ivoirien, Gohou Michel, est revenu sur sa difficile enfance.

Gohou Michel: ''Personne ne croyait en ma survie...je n'attendais que ma mort''

L'humoriste ivoirien Gohou Michel est incontestablement l'un des meilleurs en Afrique. Révélé dans les années 93, il s'est imposé comme l'un des meilleurs dans son domaine et ne fait qu'enchaîner les distinctions et autres titres honorifiques.

Cependant, les choses n'ont pas été aussi faciles pour lui. Dans une interview accordée à Afrique-sur7.fr, Gohou Michel est revenu sur son enfance difficile marquée par une vilaine maladie qui a failli lui ôter la vie.

''Depuis ma naissance, j'ai vécu des moments assez difficiles, atroces pour un enfant de mon âge, et sortir de là et attaquer la vie comme il se doit, c'était vraiment pénible. Donc ma vie n'a pas été rose jusqu'à un certain moment (...)'', a-t-il indiqué.

Avant d'ajouter: ''Ma tendre enfance, depuis l'école primaire, c'était invivable pour moi, et après je suis allé chercher à soigner le mal que j'avais au Burkina Faso. J'y suis resté pendant quelques années...et pendant ce temps, c'était vraiment difficile. Il fallait supporter certaines atrocités, certaines pratiques, certaines réalités, c'était vraiment difficile'', raconte-t-il.

Une vie pénible qu'il a retracée dans son livre ''Destin d'un miraculeux''. ''Ce livre contient ma vie (...) A un moment donné de ma vie, personne ne croyait en ma survie. Mes parents n'y croyaient plus, moi-même je n'attendais que ma mort (...) Quand je partais au Burkina Faso, personne ne pensait que j'allais revenir vivant. Je partais pratiquement sur une civière...'', a-t-il affirmé.

Puis d'expliquer de quoi il souffrait: ''J'avais du feu dans le corps. J'avais les os qui bouillonnaient en moi. C'était terrible. Des migraines à n'en point finir, des douleurs au niveau des os. C’est ce qui a fait ces malformations que vous voyez. C'était atroce, terrible, insupportable'', se souvient Gohou Michel.