Interpellé en plein couvre-feu, George Weah Jr accusé de « rébellion »

George Weah Junior, son immunité diplomatique pourra-t-elle le sauver ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 04 février 2021 à 18:17 | mis à jour le 04 février 2021 à 18:27

George Weah Junior a été convoqué au Commissariat, ce jeudi 4 février. Le fils du président libérien est accusé d'« outrage » et « rébellion » après avoir foulé aux pieds les mesures barrières anti-Covid-19, en s'adonnant à des tapages nocturnes dans la région parisienne.

George Weah Junior, son immunité diplomatique pourra-t-elle le sauver ?

Mardi 2 février 2021, Saint-Germain-en-Laye en région parisienne, George Weah Junior et ses convives se livrent à une fête nocturne sans pareille en cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19. Et ce, en violation des mesures sanitaires et du couvre-feu de 18h à 6h du matin instaurés par les autorités françaises.

Mais le fils de George Weah en avait en toute évidence cure. « Une ambiance de boîte de nuit: la musique au maximum des décibels, des cris, des rires, un stroboscope, des fêtards ivres. Et le matin, des cadavres de bouteilles de champagne sur les trottoirs », rapporte le confrère RFI. Et ce, sous le regard impuissant du voisinage qui s'était, à son corps défendant, accoutumé à de telles dérives du "Prince" libérien.

Cette fois-ci apparaît comme la goutte d'eau qui fera déborder le vase, car des agents des forces de l'ordre ont interpellé, mardi, George Weah Junior pour « outrage » et « rébellion ». Et comme moyen de défense, le fils de l'ancien ballon d'or indique qu'il a le droit de faire ce qui lui plaît, quitte à payer régulièrement des amendes pour non-respect des gestes barrières. Avant de brandir son passeport diplomatique.

La police française n'entend cependant pas lâcher l'affaire pour cette fois. Les forces de l'ordre entendent donner une suite judiciaire à ce grave manquement. C'est dans cette dynamique que George Weah fils a été convoqué, ce jeudi, au commissariat. Son immunité diplomatique qui constitue son bouclier est d'ailleurs en passe de voler en éclats, d'autant plus que la justice française entend en vérifier son étendue pour mieux engager la procédure.


À noter que George Weah Junior n'est pas à sa première tentative. Il est reconnu par ses voisins comme un récidiviste depuis le premier confinement.






Articles les plus lus