Guinée : Grosse tension entre Alpha Condé et des hommes d'affaires

Guinée : Grosse tension entre Alpha Condé et des hommes d'affaires
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 février 2021 à 15:58 | mis à jour le 05 février 2021 à 16:05

Alpha Condé est actuellement dans le viseur d'hommes d'affaires de son pays. Devant ce qu'ils qualifient de "hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité", ceux-ci ont tiré à boulets rouges sur le président de la République de Guinée.

Hausse des prix des denrées en Guinée, Alpha Condé indexé

Dans un communiqué, le Groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA) s'est insurgé contre la hausse des prix des denrées de première nécessité et l'appréciation de la devise étrangère sur le marché guinéen. Pour ce groupe, Alpha Condé est en train d' "affamer son peuple" et "appauvrir les opérateurs économiques qui ne lui sont pas favorables". Le GOHA mentionne que les autorités guinéennes "font croire que cette situation est due à la mauvaise foi des commerçants qui veulent étouffer le gouvernement" depuis la fermeture des frontières.

"Que nos dirigeants soient raisonnables pour une fois. Les commerçants n’ont rien à voir dans cette situation. Le GOHA informe les populations guinéennes que l’augmentation des prix sur le marché n’est pas la faute aux commerçants. La fermeture des frontières, l’usage excessif de la planche à billets, la baisse des exportations font partie des causes de cette hausse des prix", peut-on lire dans la note publiée le vendredi 5 février 2021.

Il faut noter que début janvier 2021, le GOHA avait dénoncé la fermeture des frontières guinéennes par Alpha Condé, car cela met les commerçants et transporteurs en danger et compromet la situation des commerçants déjà précaire à cause de sa mauvaise politique.

Le GOHA soutient que la fermeture des frontières guinéennes avec quatre pays approvisionnant la Guinée en produits alimentaires a entrainé la rareté des produits puis la hausse des prix de denrées. "(...) Toutes les taxes ont été augmentées depuis longtemps. Il va de soi que cela va se répercuter sur le prix de vente", signalent les hommes d'affaires.


Le GOHA fait remarquer que malgré sa volonté de voir prix baisser sur le marché, Alpha Condé "a ordonné que les taxes soient revues à la hausse, malgré la cherté actuelle de la vie, vouant le peuple à la misère. Au lieu de tenir parole, Alpha Condé partage la misère, à la place de la prospérité promise". Pour le groupement, seuls Alpha Condé et son gouvernement "sont responsables de ce calvaire que traversent actuellement les populations guinéennes".






Articles les plus lus