Zadi Israël, le violeur en série, a-t-il corrompu la justice? Des précisions

Le procureur Adou Richard fait la lumière sur l'affaire Zadi Israël, présumé violeur en série
Par David Yala
Publié le 23 April 2021 à 11:06 | mis à jour le 23 April 2021 à 11:46

Depuis quelques jours, des informations récurrentes font état de ce que le nommé ZADI Israël, mis en cause pour des faits de meurtre et de viol, avait été libéré sans condition, dans le cadre d’une précédente procédure judiciaire, après avoir, selon ces mêmes informations, corrompu le personnel judiciaire.

Le procureur Adou Richard fait la lumière sur l'affaire Zadi Israël, présumé violeur en série

Le Procureur de la République, Richard Adou, réfute les allégations mensongères qui tendent à jeter le discrédit sur l’institution judiciaire et ses animateurs.

Dans un communiqué transmis à Afrique-sur7.fr, le procureur tient à faire savoir que le sieur ZADI Israël avait effectivement été déféré à son Parquet le 13 avril 2018, et qu’une information judiciaire avait été ouverte à son encontre pour des faits de viol.

Le même jour, confie Adou Richard, le présumé violeur en série avait été placé sous mandat de dépôt par le Juge d’Instruction et conduit à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).

"Le 03 janvier 2019, alors que le sieur ZADI Israël était toujours en détention préventive, la victime affirmait, au cours d’une confrontation devant le Juge d’Instruction , que contrairement à ses premières déclarations, les rapports sexuels entre le mis en cause et elle étaient consentis, et que c’est faute pour ce dernier de s’être acquitté de la totalité de la somme de soixante-dix mille francs CFA convenue qu’elle avait porté plainte. Par la suite, elle procédait à un retrait de plainte", fait savoir le procureur de la République.

Zadi Israël, un récidiviste notoire

La procédure se soldait conséquemment par une ordonnance de non-lieu après plus de 09 mois de détention de l’intéressé. Le Procureur de la République dit inviter encore une fois, les uns et les autres à plus de responsabilité et à éviter de colporter des informations mensongères.

Le jeudi 8 avril 2021, dans la commune de Cocody, avait été retrouvé le corps sans vie d'une jeune femme dans une résidence meublée à la 9e tranche. La victime avait plusieurs lésions sur le corps. Alertée, la police nationale n'a pas mis de temps pour interpeller l'auteur de ce crime odieux.

Un certain Zadi Israël, Ivoirien de 28 ans qui a avoué avoir discrètement versé de la drogue dans la boisson de la demoiselle, l'a violée avant d'emporter son argent, son téléphone portable et d'autres objets. Celle-ci décédera par la suite lors de son transfert à l'hôpital.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus