Guéguerre PDCI : Konan Bédié recarde Adjoumani et Kakou Guikahué

Henri Konan Bédié, Président du parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci)

Henri Konan Bédié, le Président du parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) n’a que moyennement apprécié le différend qui oppose Maurice Kakou Guikahué à Kobenan Kouassi Adjoumani au tour du poste de porte-parole du parti. Il a invité les deux responsables du parti à faire preuve de discipline.

Konan Bédié ne veut plus d’amalgame au sein de sa famille politique

Ce jeudi 11 janvier à Daoukro (centre) s’est tenue une réunion de haut niveau qui a rassemblé le président du Pdci-Rda et ses délégués. Lors de cette réunion le chef du parti septuagénaire est revenu sur l’affaire du micro et du haut-parleur, point de départ de la tension entre le professeur Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci et le ministre Adjoumani Kobenan.

Il faut rappeler que la tension entre ces deux cadres du Pdci a éclaté au grand jour à la suite de la réplique du ministre des Affaires animales et halieutiques à son N°2. Le Professeur Maurice Kacou Guikahué avait déclaré, le mercredi 13 décembre dernier, être la voix officielle de leur président en stipulant « je suis le micro de Bédié ». Des propos que le ministre Adjoumani Kobenan a perçus comme des menaces de déstabilisation. « Si tu es le micro de Bédié, moi je suis son haut-parleur » a rétorqué le ministre.

Les deux cadres se sont ensuite empêtrés dans une guerre de positionnement, ce qui n’était jamais arrivé auparavant au sein du vieux parti. Pour le bon fonctionnement du Pdci qui envisage de revenir au pouvoir en 2020, il était temps de mettre fin à cette querelle inopportune.

Le président Henri Konan Bédié a invité ces deux instruments servant à porter plus haut la parole du parti à faire preuve de discipline afin « qu’il soit évité dorénavant les amalgames qui en réalité ne servent à rien et ne nous mèneront nulle part. C’est le président qui dicte la ligne du parti » a-t-il conclut.