Nigeria: Un kidnappeur de Boko Haram condamné à 15 ans de prison

Jeunes filles kidnappées par Boko Haram

Entamé depuis ce lundi, le procès des présumés membres de Boko Haram fait déjà ses effets. Un membre de la secte islamique a été condamné à 15 ans d'emprisonnement.

Un membre de Boko Haram condamné à 15 ans de prison

Haruna Yahaya, membre de Boko Haram, a été condamné à 15 ans de prison pour son implication dans le kidnapping des lycéennes de Chibok, une ville située au nord du Nigeria. En effet, ce terroriste fait partie du groupe intervenue le 14 avril 2014 dans une école située à Chibok, dans l'État de Borno pour enlever plus de 200 jeunes filles âgées de 12 à 17 ans, dans le but de les donner en mariage, les vendre ou en faire des esclaves.

Pour se défendre, l'accusé a expliqué qu’il avait été contraint d’intégrer le groupe jihadiste et, a par la suite, fait son mea culpa sans succès devant un juge déterminé à punir les coupables des 1.000 présumés jihadistes.

Ce jugement intervient quelques jours après l’annonce de la capitulation de Boko Haram par le gouvernement nigérian. Même si Abubakar Shekau a annoncé sa détermination à continuer le combat, le mouvement terroriste parait affaibli par les nombreuses offensives de l’armée nigériane. De façon subjective, c’est au constat de l’affaiblissement de la secte islamique que le Nigeria profite pour rendre justice.

On se souvient que plusieurs membre de Boko Haram détenus dans les prisons nigérianes ont été échangés contre des otages. Au refus des autorités d'obtempérer, les hommes de Shekau menaçaient de massacrer tous les otages. Cette fois-ci, le jugement se déroule contre vents et marées.