Côte d'Ivoire : Soro lance « l'appel de Ferké » en faveur de Ouattara

Guillaume Soro à une cérémonie d'hommage au président Ouattara à Ferkessédougou

Lors d'une cérémonie d'hommage au président Ouattara à Ferkessédougou, Guillaume Soro a appelé les siens à soutenir le président de la République dans toutes ses actions de développement. Cet appel est d'autant plus retentissant qu'il intervient après quelques brouilles entre les deux personnalités.

L'appel de Guillaume Soro pour soutenir le président Ouattara

Le calme semble revenir de plus en plus au sommet de l'État. C'est le moins que l'on puisse dire après cette grande cérémonie organisée, ce week-end, dans la région du Tchologo, en hommage au président Alassane Ouattara. En effet, Guillaume Kigbafori Soro, fils de la région et vice-président du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir) chargé de la région du Tchologo, s'est personnellement investi pour mobiliser les populations de sa région natale à sortir massivement.

Après ce travail acharné, la place Alassane Ouattara de Ferkessédougou était bondée de monde, une foule venue de tous les coins de la région pour ne pas se faire conter l'évènement. Plusieurs illustres personnalités, dont le Vice-président Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, la grande Chancelière et présidente du RDR Henriette Dagri Diabaté, le médiateur de la république Adama Tounkara, le président du Sénat Ahoussou Jeannot, et plusieurs membres du gouvernement ont fait le déplacement du nord. La présence de Téné Birahima Ouattara, frère cadet d'Alassane Ouattara et Vice-président du RDR chargé également de la région du Tchologo, était fort remarquée.

L'autre pan pour le PAN était donc de passer un message fort à ses parents. À en croire le président de l'Assemblée nationale, le président Ouattara accomplit « une mission d'intérêt général, dont les bénéfices profitent à tous sans exclusive, sans tenir compte des colorations partisanes et vont au-delà des contingences temporelles ». Pour ce faire, le député de Ferké a appelé les populations à « la fédération des énergies, à l'Union, et à la communion des cœurs autour des actions du chef de l'État dès lors qu'il s'agit de l'intérêt supérieur de la Nation ».

Notons que le Président Ouattara et son ancien Premier ministre Soro s'étaient quelque peu brouillés après l'éclatement d'une vague de mutineries en 2017. Ces dissensions se sont davantage approfondies avec l'arrestation de Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, le chef du protocole du président de l'Assemblée nationale, chez qui a été découvert un impressionnant arsenal de guerre. Mais à l'issue de plusieurs médiations, les deux personnalités fument vraisemblablement le calumet de la paix.