Guinée : Aboubacar Sylla, nouveau patron de tutelle de l’aviation civile

Aboubacar Sylla, ancien porte-parole de l’opposition guinéenne est le nouveau ministre des Transports avec rang de ministre d’État

Aboubacar Sylla, ancien porte-parole de l’opposition guinéenne, est le nouveau ministre des Transports avec rang de ministre d’État. Il a été désigné, le samedi 26 mai 2018, à l’issue de la formation du nouveau gouvernement que dirige le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. Il remplace à ce poste Oyé Guilavogui.

Aboubacar Sylla, le nouveau boss du secteur des transports aériens

Avant cette nomination, Aboubacar Sylla était député, élu sous la bannière de l’UFGD, principal parti de l’opposition en Guinée Conakry. Âgé de 65 ans, cet ingénieur des mines et administrateur civil est un habitué des hautes fonctions administratives.

Entre 1988 et 2010, il a été successivement Secrétaire général du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (1988-1990); Secrétaire général du ministère de l’Information, de la Culture et du Tourisme (1990-1991); Secrétaire général du ministère de la Communication (1991-1992); Conseiller économique du Premier ministre (1996-1999); ministre de l’Information de mai à décembre 2006

En sa qualité de patron de tutelle de l’aviation civile, il devra coordonner les politiques de redynamisation des transports aériens.

L'un des dossiers qui attend Aboubacar Sylla sera sans doute la relance d’un transporteur national. En février dernier, la compagnie privée Guinea Airlines avait signé un accord de partenariat technique et commercial avec Ethiopian Airlines.

Guinea Airlines lancée en février 2017 apparait comme le nouveau porte-étendard de la Guinée qui est dépourvue d'une compagnie nationale depuis 15 ans. Seulement, depuis la cérémonie d’inauguration, aucun avion de la compagnie n’a été aperçu dans le ciel.

Aboubacar Sylla devra également piloter l’implémentation du ciel unique africain. La Guinée a officiellement signé l’engagement solennel de mise en œuvre du Marché Unique du Transport Aérien en Afrique (MUTAA). C’était ce vendredi 25 Mai à Lomé au premier jour des travaux de la quatrième réunion du Groupe de travail ministériel sur l’opérationnalisation du marché unique du transport aérien africain.

Le secteur des transports aériens en Guinée Conakry reste plutôt timide. Le pays dispose d’un seul aéroport international.

L’aéroport international de Conakry Gbessia connecte 09 villes africaines, à savoir Abidjan, Bamako, Casablanca, Dakar, Freetown, Nouakchott, Ouagadougou, Tunis et Paris en France. Le pays est desservi par 10 compagnies aériennes: Air Côte d’Ivoire, Air France, Asky, Brussels Airlines, Emirates, Ethiopian Airlines, Mauritania Airlines, Royal Air Maroc, Tunisair, Turkish Airlines.