Cameroun : Samuel Eto'o, médiateur dans la crise anglophone

Samuel Eto'o Fils communie avec des enfants camerounais
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 juin 2018 à 19:20 | mis à jour le 06 juin 2018 à 19:22

Personne emblématique au Cameroun, Samuel Eto'o Fils a été sollicité par le gouvernement camerounais pour mener une mission dans la partie anglophone. Il s'agit pour le footballeur de partager son expérience avec la jeunesse estudiantine et scolaire de ces régions afin de les encourager à retourner à l'école.

Samuel Eto'o pour une résolution de la crise anglophone par l'école

C'est véritablement un choix judicieux pour Nalova Lyonga, ministre camerounaise des Enseignements secondaires, en sollicitant Samuel Eto'o Fils pour conduire une mission de son département ministériel dans les régions anglophones. En effet, l'ancien capitaine des Lions indomptables a été mandaté, ce mardi, pour conduire une mission dans les établissements primaires et secondaires du Nord-ouest et du Sud-ouest, en pleine zone anglophone.

Il s'agit pour le double champion d'Afrique d'encourager les élèves à regagner les classes. Car en raison des menaces et des exactions des séparatistes armés de la République fictive de l'Ambazonie, 33 écoles ont été incendiées, les autres ont fermé et au moins 33 000 élèves ont par conséquent été mis à la rue. Aussi, prenant la pleine mesure de la mission à lui confiée, l'attaquant camerounais a déclaré : « Le sport m’a tout donné, je vais partager avec les jeunes mon expérience. »

Cette expérience est d'autant plus éloquente que le joueur est parti d'un milieu très modeste pour se hisser au firmament du football mondial et devenir le footballeur africain le plus riche de tous les temps, avec une fortune personnelle estimée à plus de 120 milliards de francs CFA.


Notons qu'au plus fort de la crise ivoirienne, l'ancien capitaine des Eléphants, Didier Drogba, avait également lancé un appel aux belligérants pour déposer les armes. C'était le 8 octobre 2005, alors qu'il venait de qualifier la sélection ivoirienne pour sa première coupe du monde. La légende de Chelsea s'était par ailleurs rendue à Bouaké, le fief de la rébellion, le 28 mars 2007, pour présenter son trophée de meilleur joueur africain à Guillaume Soro, le Secrétaire général des Forces nouvelles.