Guinée : Un mort et plus de 15 blessés lors de violents affrontements à Bambeto

Violentes manifestations de l'opposition en Guinée

La Guinée connait des heures chaudes ces derniers jours. Lors d'une manifestation interdite de l'opposition guinéenne, l'altercation entre jeunes militants et forces de l'ordre a causé un mort et de nombreux blessés.

La Guinée sous haute tension politique

Les heurts entre les forces de l'ordre et les militants des partis politiques de l'opposition guinéenne ont fait un mort et plus de 15 blessés au carrefour de Bambeto, situé en banlieue de Conakry, la capitale de la Guinée, a-t-on appris d'un responsable politique de l'opposition.

Mamadou Cellou Diallo, âgé d'une trentaine d'années, est mort après avoir reçu une balle, mardi, au cours des affrontements violents entre les policiers et gendarmes postées à Bambeto et les jeunes militants et sympathisants des partis de l'opposition.

Ahmed Kourouma, vice-président du parti Génération pour la Réconciliation, l'Union et la Prospérité (GRUP, opposition) a précisé que le jeune tué serait originaire de la Moyenne-Guinée, région favorable à l'opposition guinéenne.

"A présent, il y a plus d'une quinzaine de blessés transportés dans les structures sanitaires de Conakry", a confirmé M. Kourouma, avant d'ajouter qu'un jeune élève de 11 ans, également blessé, a été transporté d'urgence dans un hôpital et était dans un état critique.

Notons que le chef de file de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, demande le depart du Président Alpha Condé.