CPI : Le procureur Mc Donald "il y a une chance que notre appel aboutisse"

Le Procureur Mc Donald veut faire appel

Pour le Procureur Eric Mc Donald, il existe bel et bien des circonstances exceptionnelles qui permettent de voir prospérer son appel. Voilà pourquoi il entend « protéger son dossier » afin d soutenir ses prétentions.

Libération de Gbagbo et Blé Goudé, le Procureur Mc Donald s'oppose

Après la présentation de ses 82 témoins et un document d'accusation d'environ 15 000 pages, le Procureur Eric Mc Donald ne démord toujours pas. Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont en effet décidé, ce mardi 15 janvier 2019, de l'acquittement et de la libération immédiate de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Cette décision n'a donc pas été du goût du bureau du procureur qui entend interjeter appel.

Aussi, le collaborateur de Fatou Bensouda a demandé une nouvelle audience, ce mercredi, afin de dire ce pourquoi il entend s'opposer à cette libération. A en croire Eric Mc Donald, il y a bel et bien des « circonstances exceptionnelles » qui concourent à maintenir les deux accusés ivoiriens en détention. Ces circonstances tiennent, selon lui, à « l’opinion dissidente » de la juge Olga Herrera Carbucci, et surtout à « la façon dont la décision a été rendue ». « C’est pour cela il faut que nous protégeons le dossier », a conclu Mc Donald.

Me Emmanuel Altit, avocat principal de Laurent Gbagbo a cependant interrogé le procureur sur ce qu'il entend par « protéger le dossier », accusant son contradicteur d'utiliser des « formulations vagues et nébuleuses » pour plaider le maintien en détention de l'ancien président ivoirien et son bras droit Charles Blé Goudé.

Notons que suite à l'appel du procureur, les avocats de Gbagbo et de Blé Goudé ont accepté de signer un document pour garantir la comparution à leur procès au cas où celui-ci devrait se poursuivre.