Côte d’Ivoire: La coalition des partis au pouvoir "n’a aucune base légale" (Bédié)

Présdentation de voeux de la jeunesse du PDCI à Bédié
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 26 janvier 2019 à 21:25 | mis à jour le 27 janvier 2019 à 10:05

Le projet d’unification des partis membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), voulu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara "n’a aucune base légale et n’existera pas", a affirmé le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié, à Daoukro (Centre).

Le RHDP "n'existera pas" a souligné Henri Konan Bédié

Ceux qui "ont opté pour une aventure sans rendement avec les tenants du RHDP unifié seront bien déçus, car ce projet d’unification des partis politiques en un seul parti n’a aucune base légale, il n’existera pas", a critiqué M. Bédié, à une cérémonie de vœux de la jeunesse du PDCI, dans son fief à Daoukro.

Le RHDP a tenu samedi à Abidjan, son congrès constitutif qui devrait acter la fusion des partis de la coalition.

La création du parti unifié est au cœur du divorce entre le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) et son ex-principal allié le PDCI.

Alors que M. Ouattara souhaite la fusion des partis du RHDP en une formation politique unique, M. Bédié avait souhaité le maintien de cette alliance en mouvance de partis soutenant le pouvoir.

Pour Henri Konan Bédié, les promoteurs" du RHDP unifié "auront produit ce tohu-bohu pour rien", car "ils reviendront au groupement politique qu'ils ont eux-mêmes sabordé".

L'esprit de Félix Houphouët-Boigny "est à Daoukro et nulle part ailleurs, surtout pas avec les fils adultérins", a déclaré M. Bédié sous des applaudissements.

Il s’est dit heureux de "voir les jeunes" du PDCI "si nombreux au moment où le RHDP se réunit avec pour bagage, de l'huile, du riz, et du pain sans lesquels" il ne peut "faire du nombre".

Il a qualifié cette attitude de "folklore" qui "frise l'assemblée des militants manipulés enrôlés de force" pour soutenir le RHDP.

Le président du PDCI a rappelé la tenue d’une convention cette année pour désigner le candidat du parti à la présidentielle de 2020.

Selon lui, la "victoire" du PDCI en 2020 "est déjà redoutée par certaines personnalités du RHDP" qui expriment "leurs peurs et angoisses en disant tout est bouclé".

Henri Konan Bédié a qualifié de "belliqueux et anti-démocratiques" ces propos du ministre Hamed Bakayako, évoquant une "volonté de confisquer" le pouvoir.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao quitte Paris et rentre en catimini à Abidjan