Côte d'Ivoire : Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot marque son territoire

Le Maire Jean-Louis Moulot marque son territoire à Grand-Bassam

Passée la crise post-électorale, Jean-Louis Moulot entend donner fière allure à la ville balnéaire de Grand-Bassam. Pour ce faire, le nouveau maire de cette localité classée patrimoine mondial de l'Unesco a adopté un budget primitif afin de mettre en œuvre son programme triennal 2019-2021.

Jean-Louis Moulot, un près d'un milliard de FCFA de budget

Grand-Bassam est sortie des élections municipales avec beaucoup de séquelles. La fracture sociale, des édifices détruits, le Roi des N'Zima Kotoko, Amon Tanoe, publiquement humilié par une partie de sa population... Mais après toute cette fronde, l'heure est à la cohésion et à la reconstruction de cette ville historique. Aussi, Jean-Louis Moulot, proclamé Maire après une première invalidation de son élection, compte rattraper le temps.

A cet effet, le successeur de Georges Philippe Ezaley a, lors de la première réunion publique du conseil municipal, ce mardi 19 février, à la salle de culture Jean-Baptiste Mockey, pris des décisions majeurs afin de marquer d'entrée son territoire. C'est ainsi qu'il a réduit de moitié les frais d’inhumation pour les résidents de la ville par la suppression de la taxe communale. Cette décision a alors été favorablement accueillie par les Bassamois qui lançaient des hourras en faveur du premier magistrat de leur commune.

Le Maire Moulot a par ailleurs fait adopter un budget primitif de l'exercice 2019 s'élevant à 926 777 000 FCFA. Ce budget qui est légèrement en hausse par rapport à celui de l'année dernière permettra de lancer les premiers travaux d'embellissement de la ville.

La construction d’un abattoir municipal, l’appui de la commune à l’organisation des journées de la salubrité et mondiale de la salubrité, l’achat d’une machine de nettoyage « des plages belles » et l’octroi de subvention aux sauveteurs aquatiques de la station balnéaire, voici autant de projets qui permettront à Jean-Louis Moulot d'asseoir son autorité et gagner davantage l'estime de ses populations.

A noter qu'à cette réunion, étaient également présents tous les conseillers issus de la liste PDCI conduite par Ezaley.