Côte d'Ivoire : 17 Milliards FCFA du fonds koweïtien pour l'aménagement de la baie de Cocody

Un Fonds koweïtien pour l'embellissement de la baie de Cocody
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 février 2019 à 09:49 | mis à jour le 28 février 2019 à 09:54

Après le Conseil des ministres de ce mercredi, le porte-parole du gouvernement a annoncé l'obtention d'un prêt du Fonds koweïtien pour l'aménagement de la baie de Cocody. Ce fonds permettra de soutenir ce projet d'envergure et afin de donner fière allure au cœur de la capitale ivoirienne

Le Fonds koweïtien, une manne pour projet d'embellissement

Le Président Alassane Ouattara avait effectué une visite d'amitié et de travail, en avril 2018, au Koweït. Cette visite du président ivoirien porte visiblement ses fruits, d'autant plus que la Côte d'Ivoire a signé un accord de prêt, le 9 décembre dernier, avec le Fonds Koweïtien pour le Développement Économique Arabe (FKDEA).

Ainsi que l'a annoncé le ministre Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement : « Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt n°1003, d’un montant total de neuf millions (9 000 000) de Dinars Koweïtiens, soit environ dix-sept milliards cent soixante-trois millions huit cent quinze mille cinq cent soixante-deux (17 163 815 562) francs CFA, conclu le 09 décembre 2018 entre le Fonds Koweïtien pour le Développement Économique Arabe (FKDEA) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du Projet de Sauvegarde et de Développement de la Baie de Cocody et de la Lagune Ebrié. »

Il s'agit par ailleurs de soutenir le développement socio-économique dans cette zone par l'amélioration des conditions environnementales et sanitaires des riverains à travers des travaux de génie civil, des travaux d’aménagement paysager ainsi que des travaux de drainage et d’assainissement.


Rappelons à toutes fins utiles que les autorités ivoiriennes avaient signé un accord de partenariats avec des hommes d'affaires koweïtiens, en vertu duquel un pan des travaux de la Baie de Cocody a été concédé à ces investisseurs étrangers.