Côte d'Ivoire : Le Koweït bouscule le Maroc sur la "baie de Cocody"

Le Koweït a décroché un contrat de valorisation de la baie de Cocody
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 17 avril 2018 à 17:37 | mis à jour le 17 avril 2018 à 17:37

Projet phare des investissements marocains à Abidjan, la baie de Cocody fait déjà l'objet de convoitise. Le Koweït a obtenu du président Ouattara un pan de cette gigantesque réalisation.

Un duel à l'horizon sur la baie de Cocody ?

En visite officielle au Koweït, le président Alassane Ouattara a eu une séance de travail avec le patronat koweïtien conduit à l'occasion par Abdoul Wahab Al Wazan, Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Au terme des échanges, plusieurs accords de partenariat ont été signés avec les hommes d'affaires de ce pays du golfe persique.

Ainsi que l'annonce une note officielle de la Présidence ivoirienne : « Les échanges ont porté sur les questions de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds Koweïtien de Développement, notamment le projet de valorisation de la baie de Cocody dans lequel le Fonds compte s’impliquer. »

Mais à quoi va consister concrètement cette mise en valeur dont il est fait mention dans l'accord ? Le Maroc à qui a été concédé le contrat de l'aménagement de la baie de Cocody se verra-t-il déposséder de certaines de ses prérogatives ? N'y aura-t-il pas à la longue des querelles entre les attributaires de ce projet censé donné fière allure à la capitale ivoirienne ? Le Royaume chérifien et le Koweït feront-ils bon ménage sur les rives de la lagune Ébrié ?

À toutes ces interrogations, une source proche du dossier indique qu'il s'agit d'un vaste projet d’aménagement qui comporte en effet plusieurs autres démembrements, à savoir la construction d’un viaduc au-dessus de la baie, l’aménagement des carrefours de l’Indénié et de Reboul, la réouverture de l’embouchure de Grand-Bassam et la réalisation de travaux de protection contre les inondations.

Par conséquent, l'implication des Koweïtiens dans la valorisation de ce site ne dérangerait en rien la part concédée aux Marocains. Mais attendons de mesurer les tenants et les aboutissants de cette cohabitation pour mieux apprécier l'issue. Car les Ivoiriens n'ont nullement envie de voir la baie de Cocody devenir une baie des cochons.


Notons que le projet d’aménagement de la baie de Cocody a été lancé en juin 2015, et le chantier devrait être livré en 2019.




Articles les plus lus