Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly revèle un nouveau scandale foncier

Le scandale foncier découvert par Mamadou Koulibaly porte sur le patrimoine de la mairie
Par Parfait Dagri
Publié le 19 avril 2019 à 12:15 | mis à jour le 19 avril 2019 à 14:59

Alors que le ministre ivoirien des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi condamnait récemment l’implication des agents de son ministère dans les fraudes au niveau de la destruction de la forêt, Mamadou Koulibaly vient de revéler un nouveau scandale foncier à Azaguié.

Mamadou Koulibaly découvre un scandale foncier

C’est un nouveau scandale foncier qui a été découvert à Azaguié. Dans un article partagé sur son blog le vendredi 19 avril 2019, le maire d’Azaguié s’est offusqué de ce que la localité ne disposait quasiment plus de patrimoines fonciers.Tant au niveau des espaces verts que des réserves administratives. « L’on était en droit de s’attendre à une mairie riche en patrimoine, mais la surprise est grande de ne trouver aucun terrain propriété de la mairie d’Azaguié. En plus des espaces verts, des réserves administratives, des baux emphytéotiques et des propriétés avec certificats fonciers illégalement lotis, le patrimoine qui devait revenir à la mairie selon les guides de répartition n’a été enregistré ni au Trésor, ni dans les livres de la mairie », a appris le président de Liberté et démocratie pour la république (Lider) non sans émettre des soupçons sur la commercialisation desdites parcelles.

Responsabilités fixées


Mamadou Koulibaly ne se contentera pas de dénoncer cette situation, au vu des annonces qu’il a faites. A l’en croire, une procédure sera prochainement enclenchée en vue de définir les responsabilités dans cette affaire. Il a en effet annoncé une enquête dans ce sens avec le Conseil. « Il est vraisemblable que quelqu’un a dû le vendre et encaisser l’argent à des fins personnelles. Le Conseil sera saisi pour enquête minutieuse afin d’établir la responsabilité de la disparition de ce patrimoine immobilier (terrains nus et bâtis) qui appartient à la commune, et qui devrait normalement servir à la compensation des propriétaires de terrains qui seront touchés par les travaux de voirie et d’assainissement, qui sont ainsi mis en péril », a promis M. Koulibaly qui a regretté ce scandale.