Côte d'Ivoire : Kandia Camara espère "une bonne fin d'année scolaire"

Kandia Camara espère un fin d'année scolaire paisible
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 mai 2019 à 17:00 | mis à jour le 19 mai 2019 à 17:00

Kandia Camara a eu une rencontre avec les enseignants du COSEFCI (Coalition du secteur éducation/formation de Côte d'Ivoire), le vendredi 17 mai 2019. Alors que la coalition organisera une assemblée générale le mercredi 22 mai 2019 pour prendre une décision, la ministre de Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l'Enseignement technique croit en "une bonne fin d'année scolaire".

Kandia Camara joue l'optimiste

Kandia Camara et la COSEFCI ont échangé pendant environ deux heures. Les responsables syndicaux et la ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionelle et de l'Enseignemet technique se sont attardés sur les points de revendictions, la grève en cours et l'organisation des examens de fin d'année.

À l'approche des examens à grand tirage, des inquiétudes se lisent sur les visages des parents d'élèves qui craignent pour l'avenir de leurs enfants. Kandia Camara, pour sa part, reste optimiste. "Après des échanges fructueux, nous nous sommes accordés sur les points qui peuvent être satisfaits à notre niveau et au niveau du ministère de la Fonction publique, qui nous a donné l'assurance", a rassuré la ministre.

"Les acquis de nos échanges augurent d'une bonne fin d'année scolaire", s'est réjouie Kandia Camara Kamissoko, qui a affiché sa détermination à continuer la discussion. "Nous n'allons pas rechigner des voies et moyens pour résoudre les problèmes qui peuvent l'être", s'est-elle engagée.

L'optimisme de Kandia n'est pas partagé par Pacôme Attaby et ses camarades. "Mme le MENET a rencontré des syndicats dont la COSEFCI de 16 h à 20 h. Aucune de nos revendications n'a trouvé solution, les revendications à caractère financier sont du ressort du Premier ministre, qui nous rencontrera. La COSEFCI appelle tous les enseignants à une AG extraordinaire le mercredi 22 mai 2019 à 14 h pour analyser la situation. La lutte continue", affirme un communiqué de la coalition.

En clair, la menace plane toujours sur la fin de l'année scolaire malgré l'optimisme de Kandia Camara.



Articles les plus lus