Crise au Burida : Alpha Blondy dit sa part de vérité

Alpha Blondy s'est prononcé sur la crise au Burida
Par Mael Espoir
Publié le 20 mai 2019 à 15:30 | mis à jour le 20 mai 2019 à 15:30

L'icône mondiale du Reggae, Alpha Blondy a accusé les personnalités qui se sont succédées au ministère de la Culture d'être à la base de la crise que traverse le Bureau ivoirien des droits d'auteurs (Burida).

Alpha Blondy : ''Tous les ministres de la culture ont été défaillants''

Le Collectif pour le changement au Burida avec à sa tête le chanteur reggae Fadal Dey, avait entamé depuis le mardi dernier une marche de protestation illimitée devant les locaux du Burida pour exiger le départ de la directrice générale, Madame Irène Viera. Mais après plusieurs rencontres avec les autorités ivoiriennes telles que le préfet de la ville d’Abidjan, Vincent Toh Bi, et le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, les artistes ivoiriens ont décidé de suspendre leur mouvement de grève.

Jusque là resté muet sur cette affaire, Alpha Blondy a enfin donné son point de vue sur cette crise qui secoue le Burida. Pour lui, toutes les personnalités qui se sont succédées à la tête du ministère ivoirien de la Culture ont été defaillantes. A cet effet, il a proposé une privatisation du Burida. ”Je pense qu’il faut privatiser le BURIDA. Et qu’il faut le séparer du ministère de la culture. Le Burida a besoin de se défaire de cette tutelle. Je ne veux pas être celui qui va lancer la pierre à qui que ce soit. Tous les ministres de la culture ont été défaillants. Je soupçonne des personnes qui sont tapies dans l’ombre et à qui béneficie cette situation. Tous les ministres passent, mais ces personnes sont là. Et ce sont elles qui s’enrichissent avec l’argent des artistes. Ce n’est pas normal qu’untel qui a fait un disque qui marche, et un autre qui a fait un disque en 1972, un seul disque que l’on lui connaît, que ces deux personnes perçoivent les mêmes sommes. On se croirait au temps du régime communiste”, a -t-il declaré à en croire abidjanpeople.



Articles les plus lus