Côte d'Ivoire : Rejeté par le FPI, d'où vient Adepo Yapo François ?

Adepo Yapo François désavoué par le FPI

Adepo Yapo François, maire de Yakassé-Attobrou, a annoncé son adhésion au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Alors que la nouvelle recrue du camp d' Alassane Ouattara clame haut et fort qu' il a milité au sein du Front populaire ivoirien (FPI), le parti à la rose que cet élu local est absent de ses fichiers.

Adepo Yapo François inconnu du FPI ?

Adepo Yapo François, qui avait à ses côtés, Adama Bictogo, cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, s'est engagé au RHDP. Le maire de Yakasé-Attobrou a pris cette décision au "regard de tous les progrès réalisés par le gouvernement ivoirien, avec à sa tête son Excellence, le président de la République, Alassane Ouattara". Il avance que sa nouvelle famille politique "fonde ses idéaux dans le dialogue, le développement dans l'union et la paix" et qu' il est "un parti qui obéit à une vision de rassemblement de tous les Ivoiriens sans distinction".

Au cours de son allocution, Adepo Yapo François déclare s'être "librement engagé" au sein du RHDP "après avoir proccédé à une analyse poussée de la situation socioéconomique et politique du pays". Il a décidé de travailler désormais aux côtés des instances dirigeantes du RHDP "pour la promotion des valeurs d' union, d' amour et de rassemblement.

Curieusement, Adepo Yao François, qui se définit comme un maire élu sous la bannière du Front populaire ivoirien, est rejeté par l'ex-parti au pouvoir. Dans une note publiée le lundi 20 mai 2019, les responsables de cette chapelle politique se sont prononcés sur la question. "Certains journaux ont publié à la Une de leurs publications du lundi 20 mai qu' un député-maire FPI de la circonscription de Yakassé-Attobrou aurait viré au RHDP", lit-on dans le communiqué signé des mains de Issiaka Sankaré, secrétaire général et porte-parole du FPI.

Le parti des frontistes affirme ne pas se sentir concerné par cette "défection". Issiaka Sankaré soutient que "le concerné ne siège nullement à l' Assemblée nationale au nom du FPI". "En outre, il ne s' est pas présenté aux différentes échéances électorales énoncées avec le parrainage du parti", insiste le communiqué.

Et pourtant, Adepo Yapo François, au cours de ses échanges avec la presse, s'est présenté comme un militant du FPI, qui est entré dans la politique depuis 1990. Il dit avoir occupé le poste de secrétaire général, fédéral et membre du comité central du parti. Mais, souligne-t-il, depuis son accession à la tête de la mairie de Yakassé Attobrou, il aurait trouvé un partenaire, en la personne d'Alassane Ouattara, avec qui il entend continuer le combat sur le terrain. Dans ce cas, de quel FPI se réclame le maire de Yakassé-Attobrou ?