Mali : Attaque du poste de Koury, 4 suspects appréhendés

Au Mali, une attaque a encore fait des morts

Le Mali a été secoué par l'attaque d'un poste à Koury, près de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan fait état de sept morts dont deux gendarmes et un douanier. L'invasion est survenue dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 mai 2019.

Le Mali encore frappé par une attaque

Selon une source auprès de la police locale, citée par Jeune Afrique, l'attaque qui a frappé le Mali, a été menée par des "hommes armés". Ils seraient arrivés à bord d'un véhicule et sur trois motos. L'assaut a été donné entre 22 heures et 23 heures. Les assaillants dont le nombre demeure inconnu ont débarqué et ont ouvert le feu sans sommation. Ils ont pris les gendarmes, les douaniers et des civils pour cibles.

Cette attaque a causé la mort d'un douanier, de deux gendarmes et de quatre civils. "On ne peut pas pour le moment se prononcer sur les assaillants. Ils sont arrivés de deux côtés de la localité de Koury. Nous n'avons pas encore vérifié l'information, mais ils auraient pris des rangers, des chaussures de militaires, en partant", a confié un élu local à Jeune Afrique.

Au moment où le poste de Koury se faisait attaquer, une autre attaque a été lancée à Boura, dans le cercle de Yorosso, à Sikasso. Aucune perte en vie humaine n'a été constatée dans cette localité.

Selon les autorités du Mali, "une patrouille militaire qui ratissait dans le secteur s'y est déployée et sécurise actuellement les lieux". Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile note à travers un communiqué qu'à Boura "un élément des forces de sécurité a été légèrement blessé". L'on apprend que "l'attaque a été repoussée et le sous-préfet est sain et sauf". Par ailleurs, "quatre suspects ont été appréhendés et mis à la disposition de la Brigade territoriale de la gendarmerie de Koury".

Le Mali est très souvent en proie à des attaques menées par des groupes djihadistes qui endeuillent le pays depuis 2015.