Tiken Jah ouvre une bibliothèque sur le reggae à Abidjan

Tiken Jah veut  perenniser le reggae en Côte d'Ivoire

L’emblématique chanteur reggae, Tiken Jah Fakoly a, ouvert une bibliothèque sur le reggae à Abidjan dans le but de particicper efficacement à la pérennisation de ce genre musical en Côte d’Ivoire.

Tiken Jah veut perenniser le reggae en Côte d'Ivoire

Le célèbre chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly a doté sa somptueuse résidence située à Yopougon Maroc d’une bibliothèque essentiellement basée sur le Reggae. Pour cet artiste de renommée internationale, la Côte d’Ivoire, étant l’une des capitales mondiales du reggae, la création d’une bibliothèque sur ce genre musical était donc primordiale. «Après la Jamaïque, c’est la Côte d’Ivoire qui fait figure de deuxième capitale mondiale du reggae. Il était donc important qu’il y ait une bibliothèque sur le reggae ici’’, a affirmé Tiken Jah avant de préciser que ‘’ dans la bibliothèque, il n’y a pas que des livres sur le reggae, il y en a aussi sur le panafricanisme, puisque le reggae a toujours prôné l’unité africaine. Il y a des livres sur les héros africains comme Thomas Sankara et Kwame Nkrumah qui se sont battus pour l’unité africaine», a indiqué la star internationale au micro de Sputnik.

Cette bibliothèque vient donc s’ajouter à la station radio, au studio d’enregistrement, et aux deux salles de répétition que comporte la somptueuse villa de Moussa Fakoly Doumbia dit Tiken Jah qui entend faire de cet endroit créé en 2014 et dénommé ‘’ ambassade rastafari’’ un lieu de promotion de la musique reggae et de l’unité africaine. «J’ai réalisé cet endroit, que j’appelle l’ambassade du rastafari pour contribuer à la promotion de la culture en Côte d’Ivoire et partout en Afrique de l’Ouest, puisqu’il est ouvert à tous les enfants d’Afrique qui veulent faire de la musique, enregistrer un album, répéter ou tout simplement s’informer sur le reggae», a confié Tiken Jah Fakoly.