Côte d' Ivoire : Charles Blé Goudé affecté par la prison

Blé Goudé parle de la prison

Charles Blé Goudé parle de la prison
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 juin 2019 à 20:30 | mis à jour le 05 juin 2019 à 20:30

Charles Blé Goudé vit actuellement en Hollande. Acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) le 15 janvier 2019, l' ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo n' est toujours pas rentré dans son pays. Dans une interview accordée à France 24, l' ancien leader de la galaxie patriotique revient sur son séjour carcéral à La Haye.

Blé Goudé parle de la prison

Charles Blé Goudé a passé cinq ans dans les géôles de la Cour pénale internationale avant de bénéficier d 'une liberté condtionnelle depuis janvier 2019. Au cours d' une interview avec la chaîne de télévision française, France 24, l' ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo s' est exprimé sur son séjour dans la prison de Scheveningen.

"Lorsqu' un père de famille revient de la chasse, il remet le gibier à sa famille, sans toutefois qu'il puisse raconter toutes ses frayeurs nocturnes. Ce qui est important ici, ce n' est pas ma personne, c' est la Côte d' Ivoire... La prison a toujours un effet sur tout un individu qui y met les pieds", a répondu Blé Goudé quand le journaliste l' interroge sur l' impact de la prison sur sa personne.

Selon l' ex-leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI), "la prison, ce n' est pas des lieux de vacances, c' est un lieu de privation avant tout d' une liberté. C' est un lieu de manque où tout vous manque". Blé Goudé a précisé qu' étant derrière les barreaux, il a fortement éprouvé le désir de retrouver la Côte d'Ivoire.

Charles Blé Goudé a été arrêté en janvier 2013 au Ghana avant d' être conduit en Côte d 'Ivoire. Le fondateur du parti politique Congrès panafricain pour la justice et l' égalité des peuples (COJEP) a été détenu jusqu'au 22 mars 2014, date à laquelle il a été transféré à la Cour pénale internationale pour être jugé pour crimes contre l'humanité, commis pendant la crise postélectorale de 2010.

Incarcéré avec Laurent Gbagbo, celui que l'on surnommait le "général de la rue" est acquitté le 15 janvier 2019. Il bénéficie depuis d' une liberté conditionnelle et séjourne en Hollande alors que son ex-codétenu s' est établi en Belgique.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé