Côte d'Ivoire : Blé Goudé et le Cojep en ordre de bataille depuis La Haye

Charles Blé Goudé en conclave avec son cabinet
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 09 mai 2019 à 20:38 | mis à jour le 09 mai 2019 à 20:39

Charles Blé Goudé a tenu sa première réunion avec l'ensemble des membres de son cabinet, ce mercredi 8 mai, à La Haye. Le président du Cojep se met donc en ordre de bataille avec ses hommes pour un retour sur la scène politique ivoirienne.

Charles Blé Goudé en conclave avec son cabinet

En liberté sous conditions dans un complexe hôtelier à La Haye, Charles Blé Goudé ne chôme pour autant pas. L'ancien leader des jeunes patriotes met à profit l'attente d'un pays d'accueil pour recevoir parents, amis et connaissances.

L'ancien ministre de Laurent Gbagbo pense surtout à rentrer en Côte d'Ivoire et prendre part au débat politique, en oeuvrant pour la réconciliation des Ivoiriens. Mais l'éventuel appel du procureur de la CPI contre la décision d'acquittement prononcée par la Chambre de première instance est toujours en vue.

Aussi, l'ancien Secrétaire général de la FESCI, qui ne veut nullement perdre ni le temps ni le nord, a décidé de réunir les membres de son cabinet à La Haye pour donner une orientation à leur élan politique.

Cette rencontre a été sanctionnée par un communiqué produit par Youssouf Diaby, Directeur de cabinet et porte-parole du président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP).

Larges extraits du communiqué du cabinet de Blé Goudé

Ce jour 8 mai 2019, le cabinet du Ministre Charles Blé Goudé s’est réuni autour de lui depuis son acquittement le 15 janvier suivi de sa libération le 1er février 1019.

Après cette rencontre, le cabinet a tenu à féliciter Charles Blé Goudé pour sa fidélité à ses convictions malgré les dures épreuves et sa loyauté à Laurent Gbagbo.


« Le cabinet se réjouit du premier discours du Ministre Charles Blé Goudé appelant les Ivoiriens à la paix et au pardon. Le cabinet a tenu à encourager le Ministre à continuer dans sa voie d’ouverture et de rassemblement pour davantage rassurer le peuple de Côte d’Ivoire, qui n’a que trop souffert de la division.

Pour finir, le cabinet est à l’entière disposition du Ministre pour traduire en acte sa vision et sa volonté de parler à la Côte d’Ivoire plurielle.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp