APF : Guerre avec Ouattara, Soro veut saisir la justice française

Guillaume Soro et Alassane Ouattara ne sont plus en d e bon termes

Le bras de fer entre Guillaume Soro et le Président ivoirien Alassane Ouattara s’est déporté hors des frontières ivoiriennes. L'ancien chef rebelle vient de dénoncer, via une note écrite au bureau de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, l'ingérence du pouvoir Ouattara dans le processus de son éviction en cours du poste de vice-président de cette institution internationale.

Parlement de la Francophonie, Guillaume Soro ne compte pas en rester là

L'ex-Chef du Parlement ivoirien, Guillaume Soro Kigbafori ne compte pas rester muet après son éviction du poste de 1er vice-président du Parlement de la Francophonie qu'il occupait depuis 2013. Le député de Ferké a déjà saisi le bureau du Parlement de la Francophonie via une note écrite dans laquelle il dénonce ouvertement l'implication du gouvernement dans ce processus de sa démission de son actuel poste.

« Nul n’est besoin de signaler que la politique politicienne ivoirienne fait intrusion dans la case de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) par la plus honteuse porte. Le Droit et la Démocratie se retrouvent ainsi en danger. Céder aux diktats du politique Ivoirien", dénonce un Guillaume Soro qui a récemment été forcé à libérer le tabouret à la tête de l'hémicycle ivoirien.

L'ancien chef rebelle, en désamour avec ses anciens alliés depuis maintenant 3 mois, croit savoir que la flexibilité de l'Assemblée parlementaire de la francophonie sur son cas entamera gravement sa crédibilité. «&La complaisance de l’APF dans le dossier Ivoirien entamera sa crédibilité », fait-il savoir, non sans rappeler que par le passé, l' AFP avait toujours su avoir le courage de "dire le Droit même face aux Exécutifs les plus agressifs".

Guillaume Soro envisage de s'inscrire dans une logique de restauration de la crédibilité de l' APF. "L’APF complice de démocrature (néologisme) ? Qui l’aurait cru ?", s’interroge-t-il avant d'annoncer une série de mesure.

Soro Guillaume veut aller devant la justice française

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) sera destinataire aussi d’une nouvelle saisine. Les avocats sont à l’œuvre, car il s’agit de sauver la démocratie à l’APF.

La crise à l’APF surprend plus d’un parlementaire africain et pour cause, "Dans tous les pays où je passe on s’interroge sur les motivations. Francafrique ? Faiblesse ? Les autres parlements de la cedeao, Panafricain se sont affranchis ! J’ai décidé de saisir tous les membres du bureau de l’APF, car seul le bureau peut délibérer. Je vais informer l'OIF et toutes les autres organisations parlementaires. La justice française sera saisie», a-t-il annoncé.

Guillaume Soro, rappelons-le ne s'entend plus avec le camp d' Alassane Ouattara depuis son refus d'adhérer au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti de l'actuel Président ivoirien. Depuis sa prise de distance avec le camp présidentiel, il est traité comme un opposant à qui plus rien n'est concédé.