Cameroun : Nouvelles arrestations des militants de Maurice Kamto

Maurice Kamto le candidat malheureux du MRC
Par Ange Atangana
Publié le 09 juin 2019 à 19:14 | mis à jour le 09 juin 2019 à 19:14

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de l’opposant Maurice Kamto a organisé de nouvelles marches samedi. Un important dispositif sécuritaire a été déployé pour empêcher la tenue de ces manifestations interdites par les autorités.

Les militants de Maurice Kamto ont été arrêtés lors des marches organisées samedi. (Parti)

Une fois de plus les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) ont bravé l’interdiction pour tenir leurs « marches blanches » samedi. Le parti de l’opposant Maurice Kamto continue de revendiquer la victoire de son candidat à la présidentielle d’octobre remportée par Paul Biya, au pouvoir depuis 36 ans. Comme attendu, les forces de sécurité ont été déployées dans plusieurs lieux stratégiques à Yaoundé où des manifestations étaient également prévues.

D’après le MRC, plusieurs centaines de militants ont encore été arrêtées samedi. «Deux cents personnes au moins, sous réserve du décompte final en cours, ont ainsi été arbitrairement et brutalement arrêtées sur divers sites de la ville », a indiqué samedi soir le porte-parole de cette formation politique. Olivier Bibou Nissack estime que les personnes interpellées ont été « ont été conduites vers des lieux secrets».

Si ces arrestations venaient à se confirmer, cela porterait à plus de 500 le nombre de personnes arrêtées depuis le 1er juin dans le cadre des marches du MRC. En janvier déjà, plus une centaine d’individus, dont Maurice Kamto, a été emprisonnée suite à une marche interdite. Cette manifestation avait entrainé le saccage des représentations diplomatiques du Cameroun en France et en Allemagne.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
02