Cameroun : Vers un report des élections locales en 2020 ?

Paul Biya veut reporter les élections locales
Par Ange Atangana
Publié le 18 juin 2019 à 18:00 | mis à jour le 18 juin 2019 à 18:00

Des documents signés du président Paul Biya circulent depuis lundi annonçant le report des élections locales (législatives et municipales) en 2020. Il s’agira du deuxième report de ces scrutins.

Les élections locales pourraient être reportées à l’année prochaine au Cameroun.

Les élections locales pourraient avoir lieu en 2020 au Cameroun. Depuis lundi, des correspondances signées du président Paul Biya et adressées au premier ministre et aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat circulent sur les réseaux sociaux. Ces documents dont l’authenticité reste à vérifier, se présentent comme des consultations en vue de la prorogation du mandat des élus locaux et donc du report des scrutins.

Si cela venait à se confirmer, il s’agira du deuxième report de ces élections locales au Cameroun. En 2018, ces échéances avaient été repoussées en raison du chevauchement du calendrier électoral. Trois scrutins devaient au moins se tenir au Cameroun l’année : les sénatoriales, les élections locales couplées (législatives et municipales) et la présidentielle. Seuls l’élection des sénateurs et le scrutin présidentiel avait été organisés. Les mandats des députés et maires avaient donc été prorogés.


Cette fois, les correspondances signées de Paul Biya avancent l’harmonisation « des détails nécessaires à la tenue d’un double scrutin législatif et municipal » pour justifier ce report. De même, des parlementaires de l’opposition avaient menacé de boycotter ce rendez-vous électoral. Ils réclament en effet que la situation soit réglée dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest pour plus de transparence et de crédibilité. D’après les documents, les mandats des maires et députés pourraient être rallongés jusqu’au 19 février 2020.