CAN 2019 : Eléphants, Ibrahim Kamara répond à Patrick M'Boma

Ibrahim Kamara "On aura ce qu'on mérite"

Avant Eléphants - Fennecs, Ibrahim Kamara se veut rassurant
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 juillet 2019 à 13:18 | mis à jour le 10 juillet 2019 à 13:26

Pour les Quarts de finale de la CAN 2019, les Éléphants de Côte d'Ivoire seront opposés aux Fennecs d'Algérie. Ibrahim Kamara, le coach ivoirien, conscient de l'ampleur du challenge, tente de rassurer tout de même ses compatriotes.

Ibrahim Kamara « On aura ce qu'on mérite »

La sélection ivoirienne est difficilement venue à bout des Aigles du Mali, lors de la rencontre comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2019. Dominés par leurs adversaires tout au long de la rencontre, les Éléphants n'ont pu arracher leur qualification que grâce à un coup d'éclat de Wilfried Zaha, qui a trompé le portier malien à l'entame du dernier quart d'heure du match. L'équipe ivoirienne est certes qualifiée, mais elle a mis à nu ses carences, ses lacunes et surtout son manque de fond de jeu collectif.

Cependant, l'Algérie, actuelle meilleure attaque et meilleure défense de la compétition, est une autre montagne qui se dresse sur la route de Serey Dié et ses coéquipiers. N'empêche que l'entraîneur ivoirien reste droit dans ses bottes. Lors de la conférence de presse d'après match, le lundi dernier, Kamara Ibrahim s'est voulu rassurant : « L’Algérie se trouve sur notre chemin, on sait que c’est un grand favori du tournoi... Mais les matchs ne sont pas les mêmes, les situations ne sont pas les mêmes, les éléments aussi ne sont pas les mêmes. Il faut jouer le match au bon moment quand il arrive. »

Poursuivant sur sa détermination a en découdre avec les Fennecs, Ibrahim Kamara indique avoir une solution collective pour tenir la dragée haute à Riyad Marhez et ses coéquipiers, ce jeudi 11 juillet 2019. Ce ne sont donc pas les critiques du Camerounais Patrick M'Boma, déclarant que « cette équipe des Eléphants qui jouent sans système de jeu ne mérite pas de passer les 8e de finale. Face à l'Algérie, sa route va prendre fin », qui vont arrêter le coach ivoirien dans sa volonté d'aller de l'avant.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04