Affou Keïta pleure à chaudes larmes: "J’ai mal et je regrette mon acte"

Affou Keïta demande pardon aux maliens
Par Mael Espoir
Publié le 10 juillet 2019 à 20:38 | mis à jour le 10 juillet 2019 à 20:38

Après avoir été lynchée sur les réseaux sociaux pour avoir porté le maillot malien avant la rencontre entre la Côte d'Ivoire et le Mali, la chanteuse mandingue Affou Keïta a presenté ses excuses à la nation ivoirienne.

Affou Keïta: ''Je jure devant Dieu que je n'avais pas l'intention de choquer les Ivoiriens''

La diva de la musique mandingue, Affou Keïta, a été prise à partie par des internautes ivoiriens qui lui ont reprochée de s'afficher sur les réseaux sociaux avec le maillot malien alors que les Eléphants de Côte d'Ivoire se preparaient à affronter les Aigles du Mali dans le cadre des 8es de finale de la Can 2019.

Un acte jugé inadmissible par plusieurs internautes ivoiriens qui estiment que la vraie nationalité de la chanteuse mandingue est malienne et non ivoirienne. Bien qu'ayant fait une vidéo peu après le match pour apporter certaines précisions, Affou Keïta n'a pas pu calmer les ardeurs de ses détracteurs qui ont continué à lui lancer des invectives.

Dans une interview accordée à abidjanshow.com, Affou Keïta a donné les raisons qui l'ont poussée à porter le maillot malien peu avant la rencontre. ''Je ne l'ai pas fait pour saboter ma nation. Le jour du match, nous étions dans une boutique et en rigolant, je me suis dit que les joueurs ivoiriens nous énervent trop, et donc j'ai decidé d'acheter le maillot du Mali et de l'enfiler pour faire une video afin d'inciter les Eléphants à mouiller le maillot. Voilà ce que j'avais en tête en payant le maillot. Je jure devant Dieu que je n'avais pas l'intention de choquer les Ivoiriens'', a declaré Affou Keita.

Avant de presenter ses excuses à la nation ivoirienne. "Je demande pardon aux Ivoiriens du fond de mon cœur. J’ai juste voulu plaisanter avec les Ivoiriens et les Maliens. Mais les gens ont mal interprêté ma vidéo. J’ai voulu montrer que nous sommes tous Africains avant d’appartenir à un pays. J’ignorais que la politique pouvait s’immiscer dans le football. Je comprends aujourd’hui que mon pays souffre. Tout est sensible. Je dois faire attention à tout ce que je fais. Je suis votre sœur, votre mère, votre artiste… J’ai mal et je regrette mon acte», a confié Affou Keita.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé