Affaire "Lolo Beauté": la soeur de Camille Makosso reçoit du soutien

Eunice Zunon demande de laisser Lolo Beauté tranquille
Par Mael Espoir
Publié le 03 août 2019 à 08:00 | mis à jour le 03 août 2019 à 08:00

L'activiste du web, Lolo Beauté, soeur cadette de Camille Makosso, est sévèrement crtiquée sur la toile pour avoir tenu des propos discourtois à l'endroit des femmes ivoiriennes vivant en France. Elle a cependant reçu le soutien d'une autre influenceuse du web, Eunice Zunon, qui a exhorté l'ensemble des ivoiriens à mettre balle à terre.

Eunice Zunon demande aux ivoiriens de laisser Lolo Beauté tranquille

La blogeuse ivoirienne, Lolo Beauté, a été prise à partie par de nombreux internautes qui lui reprochent d’avoir traité les femmes ivoiriennes de "paresseuses, pauvres, jalouses, aigries, sales" et bien d’autres. Une pétition a même été lancée pour exiger son retrait des réseaux sociaux. Face à cette situation, une autre activiste est sortie de son silence pour exprimer sa désolation suite à la plainte de certains internautes ivoiriens. Il s’agit de la jeune et talentueuse humoriste-chanteuse Eunice Zunon.

«Les gens n'ont vraiment rien à faire. Nos populations ont étudié, les jeunes ont des diplômes et ils sont au chômage. Ils sont devenus des gérants de cabine. Avec la dureté de la vie, les gens n'arrivent même pas à avoir 3 repas par jour. Dans nos hôpitaux, tout est payant. Si tu n'as pas l'argent, que tu es malade, tu risques de mourir. Au lieu de s'attaquer à ces réalités qui minent notre société, des ivoiriens se lèvent pour faire une pétition pour demander le retrait de leur compatriote des réseaux sociaux, franchement je suis déçue », a déploré la comédienne ivoirienne au micro de vibe radio..


Par ailleurs, Eunice Zunon a exhorté les détracteurs de Lolo Beauté à mettre un peu d’eau dans leur vin. «Que les gens arrêtent un peu de vilipender les autres sur Internet» , s'est-elle insurgé. Pour rappel, Lolo Beauté, dans une vidéo diffusée en direct ce jeudi, a présenté ses exuses aux personnes qui ont été touchées par ses propos tout en précisant que ses injures s'adressaient à une cible bien précise lorsqu'elle s'exprimait.