Arafat dj et les Kiff no Beat se neutralisent à Treichville

Arafat dj et les Kiff no beat ont fait vibrer Treichville ce samedi
Par Mael Espoir
Publié le 11 août 2019 à 13:22 | mis à jour le 11 août 2019 à 13:22

La commune de Treichville a vécu une ambiance assez spéciale ce samedi 10 août 2019. Deux spectacles organisés par des icônes de la musique urbaine en Côte d'Ivoire s'y sont deroulés. D'un coté les Kiff no beat qui se produisaient au palais de la Culture, et de l'autre le boss de la Yorogang, Arafat dj qui donnait rendez vous à sa ''Chine'' dans la grande salle du Yelam.

Arafat dj et les Kiff no beat ont fait vibrer Treichville ce samedi

Meme si plusieurs observateurs du showbiz ivoirien craignaient des échauffourées entre partisans d'Arafat et ceux des Kiff no beat, force est de reconnaitre que ces deux événements se sont déroulés sans aucun incident majeur. Les jeunes rappeurs qui bénéficiaient de plusieurs soutiens tels que celui de la compagnie de téléphonie mobile ''Moov'', du ministre de la communication, Sidi Tiémoko Touré et bien d'autres, ont lancé les festivités dans la commune de Treichville dès l'après midi de ce samedi. Et il faut reconnaitre que Didi B, Elow'n , Blak k, Eljay et Jochard ont réussi leur pari puisque la salle de spectacle était archi comble. Ce qui a donc permis aux 5 loups du Rap de parfaitement communier avec leurs fans, en leur présentant tous les titres de leur nouvel album intitulé '' Bledard is the new fresh'' ainsi que plusieurs autres chansons qui ont cartonné en Côte d'Ivoire et à travers le monde.


De son côté, Arafat dj complètement isolé, sans sponsors ni une forte campagne de communication a tout de même réussi à faire le plein de la salle de spectacle du Yelam. Et les chinois qui ont effectué le déplacement dans la nuit de samedi à dimanche, n'ont pas eu tort, car le Daishikan les a gratifiés d'un très beau spectacle en passant en revue ses nombreuses chansons. Arafat dj a également fait decouvrir à ses fans ses futures productions et annoncé qu'il sera à Abobo pour la troisième étape de sa tournée nationale dénommée moto moto tour. Une tournée qui est organisée par sa propre structure Yorogang Production, et dont une partie des bénéfices sera reversée aux enfants demunis et aux veuves.