Côte d' Ivoire: Crise à l' UNJCI, Sidi Touré propose sa solution

Sidi Touré apporte sa solution à la crise de l' UNJCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 juillet 2019 à 20:27 | mis à jour le 25 juillet 2019 à 20:58

Le 10e congrès de l'UNJCI (Union nationale des journalistes de Côte d' Ivoire) devant déboucher sur l'élection du successeur de Moussa Traoré, actuel président de l'organisation, n'a pu se tenir. Les hommes et femmes de média n'ont pu choisir les différents responsables des instances de l'union.

Sidi Touré au secours de l' UNJCI

L'UNJCI devait procéder au renouvellement de ses instances le dimanche 21 juillet 2019 lors de son 10e congrès ordinaire. Malheureusement, une divergence des candidats en lice n'a pu permettre d'aller jusqu'au bout du processus électoral. Le point de discorde était le vote par procuration. Malgré que la majorité des congressistes ont opté pour la limitation du vote par procuration (vingt-cinq procurations par candidat), le congrès de l' UNJCI s'est achevé dans une atmosphère tendue. Cette situation a plongé la structure dirigée par Moussa Traoré dans une crise.

Invité de "Les Rendez-vous du gouvernement", le jeudi 25 juillet 2019, Sidi Tiémoko Touré s'est exprimé sur la crise à l' UNJCI. "Après avoir entendu les différents acteurs, à savoir, les différents candidats, le président sortant, le président du Comité d’organisation sortant, et tous ses acteurs, nous leur avons demandé de nous proposer des personnalités représentatives de notre écosystème, ce conseil de sages qui essayerait de concilier les positions divergentes pour sortir de cette crise momentanée", a déclaré le ministre de la Communication et des Médias.

Puis le porte-parole du gouvernement d'ajouter : "Nous, journalistes, sommes dans la position de critiques. Il est bien que nous fassions attention à ne pas nous mettre en scène puisque ce que nous reprochons aux hommes politiques, il faut qu’on veille à ce que cela ne nous soit pas reproché."


Le 10e congrès de l' UNJCI était placé sous le thème "Le journaliste ivoirien face à ses responsabilités". Trois candidats sont en course pour la succession de Moussa Traoré. Franck Ettien conduit la liste "Innovons Ensemble"; Lance Touré est à la tête de la liste "Cohésion Action Professionnalisme" et Jean-Claude Coulibaly est le porte-flambeau de la liste " L'Union de toutes les générations".