Procès Gbagbo et Blé Goudé: Fatou Bensouda sous pression, les raisons

Laurent Gbagbo et Blé Goudé, ça passe ou ça casse

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, jour de chance ou de malheur pour les deux Ivoiriens ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 septembre 2019 à 11:50 | mis à jour le 13 septembre 2019 à 12:42

16 septembre 2019, jour décisif pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé dont le procès est pendant devant la CPI. Il s'agit du dernier jour du délai imparti à la procureure Fatou Bensouda pour faire son appel contre la décision d'acquittement des deux Ivoiriens.

Laurent Gbagbo et Blé Goudé, ça passe ou ça casse

Après huit ans de procès devant la CPI, Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés de "crime de guerre" et "crimes contre l'humanité" devant la Chambre préliminaire I de la CPI. Libérés sous conditions par la Chambre d'appel, les deux acteurs politiques ivoiriens ne sont pour autant pas libres, car le Bureau du procureur a décidé d'interjeter appel de la décision d'acquittement prononcée par les juges de première instance.

En effet, après le dépôt, le 16 juillet dernier, de la version écrite du verdict d'acquittement de janvier dernier, le délai accordé pour faire appel commençait alors à courir. La procureure gambienne demandait un prolongement de ce délai pour décortiquer le volumineux document déposé par Cuno Tarfusser et ses assesseurs, mais le juge-président de la Chambre d'appel, Chili Eboe-Osuji, ne lui a accordé qu'un seul mois supplémentaire.

Le 16 septembre est donc le dies ad quem (dernier jour d'un délai) pour Fatou Bensouda et son équipe de procureurs pour décider de faire appel ou y renoncer.

Si la procureure ne fait pas appel ce jour, alors, elle est forclose, et la décision d’acquittement prononcée en première instance acquiert l’autorité de la chose jugée. Ce qui sonnera la fin du procès.

En cas d’appel, il reviendra donc à la Chambre d’appel de se prononcer sur la recevabilité de cette action. Si l’appel prospère, alors le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé se poursuivra à La Haye avec la présentation des témoins des deux accusés. Mais si l’appel est rejeté, alors le procès prend immédiatement fin, et les deux accusés sont définitivement libres.


Attendons donc de voir si Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront définitivement libérés ou plutôt si leur procès se poursuivra à La Haye.




Articles les plus lus