Smartphones : Trois Asiatiques se taillent la part du lion en Afrique

Ces entreprises asiatiques représentent près 75% des parts du marché sur le continent.

Le marché des smartphones dominé par les Asiatiques.
Par Ange Atangana
Publié le 15 septembre 2019 à 15:56 | mis à jour le 15 septembre 2019 à 15:56

L'International Data Corporation (IDC) vient de publier un rapport sur le marché des smartphones en Afrique. Celui-ci est fortement dominé par trois géants asiatiques.

Près de 75% des parts du marché des smartphones en Afrique sont détenues par trois asiatiques.

Comme au niveau mondial, les fabricants de smartphones asiatiques ont également le vent en poupe en Afrique. Le marché africain est l'un des plus prospères avec le boom des abonnés de la téléphonie mobile.

Selon un rapport que vient de publier l'International Data Corporation (IDC), le marché des smartphones sur le continent est dominé par trois marques asiatiques. D'après l'IDC, les trois premières places sont occupées par des entreprises venues d'Asie. Au deuxième trimestre 2019, les entreprises Transsion (distribuant les marques Tecno, Infinix et Itel), Samsung et Huawei représentent plus de 73,5% de la part de marché.

Transsion pèse 37,4% des parts. Leader mondial, Samsung représente 27,4% et le Chinois Huawei s'est approprié 8,7%. La suprématie asiatique se vérifie également au niveau des revenus générés par le secteur. L'étude de l'IDC révèle que les mêmes entreprises se partagent 74,4% des revenus issus du secteur.


Cette fois, le Sud-coréen arrive 40,3% des revenus du secteur au deuxième trimestre 2019, suivi de Transsion (21,9%) et de Huawei (12,2%). L'année dernière, près de 15,6 milliards dollars (plus de 9000 milliards de francs CFA) ont été collectés en taxes et impôts par les Etats, auprès des entreprises du secteur des smartphones.



Facebook
Twitter
email
tel