Après le décès de leur président, les Tunisiens de nouveau endeuillés

La présidence vient d'enregistrer une nouvelle perte après la disparition de Béji Caïd Essebsi.

Les Tunisiens pleurent la veuve du chef de l'Etat.
Par Ange Atangana
Publié le 15 septembre 2019 à 20:16 | mis à jour le 15 septembre 2019 à 20:16

Le malheur vient encore de frapper les Tunisiens. Plus d'un mois après la disparition du président Béji Caïd Essebsi, le pays est de nouveau frappé par le deuil.

Les Tunisiens de nouveau en pleurs après la mort de Béji Caïd Essebsi.

Alors que les Tunisiens ont rendez-vous avec les urnes à l'occasion de la présidentielle anticipée ce dimanche, un triste nouvelle est tombée. La veuve de l'ancien président Béji Caïd Essebsi, décédé le 25 juillet, a rendu l'âme à son tour.

L'information a été communiquée sur Facebook par l'un des orphelins laissé par le couple Essebsi. « Ma mère Chadlia, veuve de Béji Caïd Essebsi, est morte, Que Dieu la bénisse », a indiqué Hafedh Caïd Essebsi sans préciser de quoi sa mère est décédée. Réputée pour sa discrétion, l'ancienne première dame tunisienne était âgée de 83 ans.

Avec ce nouveau décès, les Tunisiens tournent définitivement la page de Béji Caïd Essebsi, le premier président démocratiquement élu du pays. Ils sont appelés à choisir son successeur ce dimanche. Une vingtaine de candidats, dont le premier ministre Youssef Chahed, brigue la présidence du pays.


La présidentielle prévue cette année le 17 novembre a été avancée au 15 septembre. Quelques 7 millions de Tunisiens sont attendus aux urnes. D’après l’Instance indépendante chargée des élections (ISIE), les résultats préliminaires de la présidentielle anticipée doivent tomber dès mardi le 17 septembre. Un second tour est prévu au cas où aucun des candidats ne parvient à obtenir la majorité des suffrages. Celui-ci devrait se tenir le 23 octobre.



Articles les plus lus
01
04