L'orchestre de Papa Wemba se déchire, sa veuve suspend un musicien

Papa Wemba mort, son orchestre se déchire
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 septembre 2019 à 13:37 | mis à jour le 18 septembre 2019 à 14:04

Trois ans après le décès de Papa Wemba, Viva la Musica, son orchestre, se porte très mal. L'atmosphère est tendue dans la formation musicale qui a accompagné Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba sur les grandes scènes du monde.

Papa Wemba mort, son orchestre en difficulté

L'information a été livrée par le site congolais laprosperite.online. Marie Rose Luzolo Amazone, veuve de Papa Wemba, vient de suspendre l'un des musiciens du groupe Viva la Musica. Il s'agit de Bendo Son, chargé de la discipline au sein de l'orchestre et gérant depuis la disparition de Papa Wemba. Selon notre source qui cite le chargé de communication du groupe, il est reproché à Bendo Son son écart de langage vis-à-vis des administrateurs et son absence aux répétitions. Le premier responsable de communication de Viva la Musica estime que le créateur de la danse "Kila mogrosso" est devenu orgueilleux.

Le média congolais souligne que les relations entre Bendo Son et Tosha Mfula Kanda, le chef d'orchestre, sont très tendues. Les deux hommes se battent pour le leadership et le contrôle de l'orchestre fondé dans les années 70. Tout ceci a conduit Marie Rose Luzolo Amazone, la veuve de Papa Wemba, à suspendre Bendo Son.

Dans le milieu showbiz congolais, on pense que la décision de celle qui a partagé la vie du chef du village Molokaï est inopportune, car l'orchestre connait de sérieux problèmes financiers et a du mal à s'affirmer depuis la mort du "Nzé". Il faut souligner que Viva la Musica prépare actuellement un album dont le titre est "Système de jeu sans kobanga". Mais il est à craindre que ces tensions aient un impact négatif sur le travail en studio.


Papa Wemba est décédé dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 avril 2016, alors qu'il se produisait sur la scène de la 9e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA). La tragique disparition de la star congolaise a créé une onde de choc dans le monde entier.