Athlétisme : Performances mitigées pour les Ivoiriens aux Mondiaux

Les chances de médailles pour la Côte d'Ivoire se sont amoindries avec l'élimination de Gue Cissé en demi-finale du 100 m.

Marie-Josée Ta Lou et Murielle Ahouré derniers espoirs ivoiriens.
Par Ange Atangana
Publié le 29 septembre 2019 à 17:26 | mis à jour le 29 septembre 2019 à 18:09

Marie-Josée Ta Lou, Murielle Ahouré et Arthur Gue Cissé représentent la Côte d’Ivoire à la 17e édition des Championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent à Doha au Qatar.

Fortunes diverses pour Ta Lou, Ahouré et Gue Cissé à Doha.

Trois athlètes représentent la Côte d’Ivoire à la 17e édition des Championnats du monde d’athlétisme. Marie-Josée Ta Lou, Murielle Ahouré et Arthur Gue Cissé portent les espoirs de la nation éburnéenne. Seulement, les chances de médailles reposent désormais sur les deux sprinteuses, leur compatriote masculin n’ayant pas atteint la finale.

Arthur Gue Cissé a été éliminé en demi-finale du 100 m samedi à Doha. Le sprinteur ivoirien a terminé à la huitième place avec un chrono de 10 sec 34. Le coureur de 22 ans avait pourtant réalisé un meilleur temps lors du tour précédent, terminant troisième en 10 sec 14. Il s’agit d’une déception pour le coureur de 22 ans qui participait à son premier mondial.

Le jeune Gue Cissé éliminé, les expérimentées Marie-Josée Ta Lou (30 ans) et Murielle Ahouré (32 ans) sont attendues. Les sprinteuses ivoiriennes disputent les demi-finales du 100 m. Elles ont affiché de belles performances lors du tour précédent. Ta Lou a terminé première de sa série avec un chrono de 10 sec 85. Sa compatriote a fini de deuxième de sa série en 11 sec 05.


A noter que Marie-Josée Ta Lou participe également au 200 aux Mondiaux de Doha. Elle entrera en piste sur cette épreuve lundi. Murielle Ahouré et Arthur Gue Cissé ne concourent que sur le 100 m.