Affaire ''Ahoco'', Safarel Obiang aux Ivoiriens: "C’est votre problème"

Safarel Obiang et son Ahoco
Par Mael Espoir
Publié le 28 septembre 2019 à 15:32 | mis à jour le 28 septembre 2019 à 15:32

L'artiste Safarel Obiang ne reconnait toujours pas que son concept intitulé ‘’Ahoco’’ fait la promotion de la masturbation, comme le soutiennent ses détracteurs. Il a dénoncé un boycott contre sa personne.

Affaire Ahoco, Safarel Obiang crie au boycott

L’artiste couper décaler, Safarel Obiang, invité de l’émission ‘‘Accusé(e) levez-vous‘’ sur Trace Fm ce samedi 28 septembre 2019, s’est exprimé sur son dernier concept intitulé ‘’Ahoco’’, très critiqué par de nombreux Ivoiriens qui estiment que l’artiste, à travers cette chanson, promeut la masturbation.

Chose que n’approuve toujours pas ''Le Coup de poing de Jesus'' qui persiste à dire qu’il n’existe pas de dictionnaire dans lequel il est inscrit que le mot ‘’Ahoco’’ signifie masturbation.

‘’Mon inspiration est illimitée. A n’importe quel moment, je peux prendre un fait et en faire un concept. C'est un don que Dieu m'a donné. Moi je dis que mon ‘’ahoco’’ parle de l’instrument baoulé qui a été mis en valeur par maman Antoinette Konan (...)

Ahoco, c'est pas écrit dans un dictionnaire que ça signifie masturbation. Chacun est libre de le prendre comme il veut’’, a déclaré Safarel Obiang, soutenu par Souleymane Kamagaté interrogé par téléphone lors cette émission

‘’C’est lui qui est le créateur du concept, c’est lui qui donne une signification à son concept. Il dit qu’il fait un clin d’œil à ‘’Ahoco’’ de maman Antoinette Konan, et il faut respecter cela. A chacun, sa façon de danser.

Le fait qu’un enfant se soit mis nu pour danser, ne discrédite pas le concept. Ce qui est arrivé à Safarel peut arriver à n’importe quel artiste. Tout ce qui se passe est une mascarade contre l’artiste. Que les gens arrêtent ce boycott contre l’artiste’’, a soutenu Souleymane Kamagaté.


Des propos entérinés par Safarel Obiang pour qui, il y a eu des morceaux plus pervers qui n'ont pas été aussi critiquésur. ‘’Il y a des gens qui sont tapis dans l’ombre pour saboter et détruire la carrière des artistes. Pour moi, tout ce qui se passe, c’est du boycott.

Parce qu’il y a des gens qui ont chanté plus grave et il n'y a pas eu autant de tapage. Moi, je reste sur sa position. Je dis que je parle de l’instrument. Celui qui dit que je pervertis la jeunesse, ça c’est son problème‘’, a renchéri Le Safking qui a également annoncé un nouveau concept intitulé ‘’Chaka Zulu’’ qui sortira dans les prochains jours.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp