Fibre optique : Orange Côte d'Ivoire frappe un grand coup

L'entreprise de télécommunication entend offrir de meilleurs services à sa clientèle dans le pays.

Orange Côte d'Ivoire va investir dans la fibre optique.
Par Ange Atangana
Publié le 29 septembre 2019 à 08:00 | mis à jour le 29 septembre 2019 à 09:34

L'opérateur français Orange entend jouer les premiers rôles pour le déploiement de la fibre optique en Côte d'Ivoire. L'entreprise vient de lever 70 milliards de francs CFA auprès d'établissements financiers.

Orange Côte d'Ivoire s'investit pour le déploiement de la fibre optique.

Bonne nouvelle pour les abonnés de l'opérateur Orange en Côte d'Ivoire. L'entreprise française vient de signer un accord pour l'obtention de 70 milliards de francs CFA. Ce montant va servir à améliorer les services de l'entreprise notamment ceux liés à la fibre optique.

La convention de prêt a été signée jeudi à Abidjan entre Orange Côte d'Ivoire et cinq banques locales. Il s'agit de BICICI (filiale de BNP Paribas), SGCI, Société générale, NSIA Bank et Citi Bank. On apprend que la première citée s'est engagée à injecter la moitié du prêt accordé à l'opérateur, soit 35 milliards de francs CFA.

Cet emprunt s'inscrit dans la lignée des investissements consentis dans le but d’améliorer la qualité de service, précisément en ce qui concerne la vitesse d’internet. En juin, le directeur général d' Orange Côte d'Ivoire annonçait qu'elle allait investir 180 milliards de francs CFA cette année.

« La priorité est l'extension de la couverture 4G qui est devenue indispensable », indiquait alors Mamadou Bamba dans un entretien accordé à Reuters.

Orange est en train d'effectuer de nombreux travaux sur son réseau. La mise en service du troisième cable sous-marin (Mainone) est prévue pour les mois à venir. La Côte d'Ivoire est un marché important pour la société française en Afrique.


Elle y compte plus de 14 millions d’abonnés selon les derniers chiffres de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI). Le régulateur ivoirien indique également que l’entreprise a déjà engrangé plus de 97 milliards de francs CFA au premier trimestre de cette année.