Alassane Ouattara rend hommage au PDCI de Bédié

Alassane Ouattara se souvient des pionniers du PDCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 28 septembre 2019 à 22:01 | mis à jour le 29 septembre 2019 à 09:29

Alassane Ouattara a animé un meeting à Dimbokro, au quatrième jour de sa visite dans la région du N'zi. Au cours de son séjour dans cette ville du centre de la Côte d'Ivoire, située à 240 km d'Abidjan, le président Ouattara a rendu hommage à des pionniers du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), dirigé par Henri Konan Bédié.

Depuis Dimbokro : Alassane Ouattara se souvient des pionniers du PDCI

Samedi septembre 2019, Alassane Ouattara a posé les pieds à Dimbokro, dans le cadre de sa visite d'Etat dans la région du N'zi. Le président ivoirien a saisi l'occasion pour déposer des gerbes de fleurs au cimetière des martyrs, les compagnons de lutte de Félix Houphouët-Boigny. Par ce geste, Alassane Ouattara rend hommage aux pionniers du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, fondé en 1946.

Comme lors de l'étape de Bocanda, Alassane Ouattara a tenu un discours ferme face à ses adversaires politiques, à propos de la présidentielle d'octobre 2020 et de la Commission électorale indépendante (CEI), dont les membres sont connus depuis le mercredi 25 septembre 2019.

"S'agissant de l'élection présidentielle, je voudrais vous demander d'être confiants et sereins. Il n'y aura pas de retour en arrière dans notre pays. Nous avançons et nous continuons d'avancer. Nous avançons, la Côte d'Ivoire avance", a martelé Alassane Ouattara.

Le chef de l'Etat s'est réjoui de la mise en place de la Commission électorale indépendante. "D'ailleurs, on voit les premiers jalons sont là : les membres de la commission centrale de la Commission électorale indépendante ont prêté serment vendredi devant le Conseil constitutionnel. Je suis sûr qu'ils se mettront très bientôt au travail pour préparer les élections présidentielles et législatives d'octobre 2020", s'est-il réjoui.


La nomination des quinze membres de la Commission électorale indépendante, mercredi, a suscité une vague de réactions de la part de l'opposition ivoirienne, conduite par le PDCI d' Henri Konan Bédié.