Titrologie : Revue de presse ivoirienne du mardi 19 novembre 2019

La presse ivoirienne
Par Mael Espoir
Publié le 19 novembre 2019 à 08:13 | mis à jour le 19 novembre 2019 à 08:15

La revue de presse ou titrologie de ce mardi 19 novembre 2019 est largement dominée par l'élection présidentielle de 2020.

Revue de presse: L'élection présidentielle de 2020 au coeur de l'actualité de ce mardi

L'élection présidentielle de 2020 préoccupe déjà la presse ivoirienne, puisque plusieurs quotidiens en ont parlée ce mardi 19 septembre.

C'est le cas de Notre Voie qui pointe à sa Une ''A 1an de l'élection présidentielle de 2020, Le Pape François adresse un message aux ivoiriens".

Pour sa part, Le Nouveau Réveil pointe à sa page d'accueil ''Bédié rassure, le Pdci-Rda attire" quand L'inter mentionne ''Situation socio-politique, voici le message de Gbagbo à son parti. Ce qui se prépare pour 2020''.

L'inter affiche également en co Une ''A moins d'un an de l'élection présidentielle, le Pdci craint des risques de fraude sur l'état civil, l'exigence du parti de Bédié''.

Le Quotidien d'Abidjan indique que ''Avant la présidentielle de 2020, un déluge de feu s'abat sur le régime. Comment Bedié, Soro, Koulibaly comptent déboulonner Ouattara. Dérouté, le chef de l'État appelle l'ONU au secours".

"Présidentielle 2020/ Candidature annoncée de Bédié, le Rhdp brandit son joker'', peut-on lire à la Une du journal Le Mandat qui révèle également ''tout sur l'agenda caché de l'opposition".

Le journal Générations Nouvelles propose une interview de l'artiste zouglou Asalfo qui pose un préalable pour que les élections en 2020 ne basculent pas dans les violences comme en 2010.

''Les ivoiriens ont besoin de se parler aucun ivoirien n'a envie de revivre le chaos de 2010'', tels sont les propos du leader du groupe Magic System mis en-avant par le journal.

Le Matin relaie les propos de l'ex chef d'État major, Philippe Mangou qui ne veut plus de violences post électorales en Côte d'Ivoire.


"Les militaires ne sont plus prêts pour faire la guerre. Nous avons eu à faire des choses atroces. Par notre faute, le pays a reculé de 50 ans'' indique Le Matin à sa Une .

L'Expression s'est intéressé à la Commission électorale indépendante (Cei), et mentionne à sa page d'accueil: ''Affaire la nouvelle Cei va brûler le pays, un ex gendarme parle au président Ouattara".

Le Jour Plus, pour sa part, affiche à sa Une: ''Annoncé en visite à Abidjan, ce que Macron réserve à Bedié". Le Patriote propose une interview du pasteur Ello Digui(ancienne gloire du basket-ball) qui a sévèrement attaqué le président du Pdci-Rda.

''Dieu n'aime pas ce que fait Bédié, il est illogique de s'en prendre aux étrangers", mentionne le journal à sa Une.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp