"Magic Diezel": ça ne va pas, après Chico Lacoste, Hervé Blédé est parti

Par Mael Espoir
Publié le 10 décembre 2019 à 19:07 | mis à jour le 10 décembre 2019 à 19:07

Après la démission de Chico Lacoste de son poste de manager général du groupe zouglou Magic Diezel, Tim et Sawako viennent encore de recevoir un nouveau coup dur.

Hervé Bledé: ''Je mets fin à ma collaboration avec OPENN Africa''

Les choses ne s'améliorent pas pour le groupe zouglou Magic Diezel en proie à une crise depuis la rupture d'avec leur première maison de production, Magic Prod dirigée par Brico Gaulini. Après avoir signé avec un label sud africain dénommé Openn Africa, Tim et Sawako ont été confiés à une nouvelle équipe managériale. Chico Lacoste avait été copté par le label sud africain dirigé par l'ivoirien Alain Toussaint, pour être le manager général quand Hervé Bledé, lui, avait été nommé Tour Manager.

Moins de deux mois après ces différentes nominations, les jeunes gens du groupe Magic Diezel, pourtant perçus comme les porte-flambeaux de la nouvelle génération du Zouglou, se retrouvent à nouveau sans manager. Car après la récente démission de Chico Lacoste qui dénonçait des écarts de comportements du premier responsable d'Openn Africa, Alain Toussaint, c'est maintenant Hervé Blédé, chargé de représenter le groupe en Europe, qui décide de tourner le dos à Tim et Sawako.

Dans une publication sur son compte Facebook, le désormais ex tour manager du groupe Magic Diezel explique les raisons de son départ. "...Depuis mi septembre, j'ai été approché par la structure OPENN Africa pour coacher et manager le groupe Magic Diezel à l’international. Depuis 2 mois maintenant, j’observe que : La structure OPENN Africa n’a aucun plan de carrière pour les artistes. Les avances perçues sur les cachets sont utilisées à d'autres fins que musicales. Les artistes perçoivent parfois leurs cachets 3 semaines après avoir presté. Les collaborateurs ne sont pas réglés etc...", a écrit Hervé Bledé.

M. Bledé ajoute que ''OPENN Africa n'est pas une société constituée légalement sur le plan juridique. Par conséquent, j'annonce à tous les mélomanes que je mets fin à ma collaboration avec OPENN Africa et que je ne suis plus de loin et de près lié à cette magouille''.


Cette décision de Hervé Bledé suscite déja une vive réaction des fans du groupe Magic Diezel, qui se demandent si Tim et Sawako ont fait le bon choix en tournant le dos de façon brusque au label Magic Prod qui leur a ouvert les portes du succès.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp