Ouattara raconte tout sur son passé: Ce qu'il dit d’Houphouët-Boigny

Alassane Ouattara revient sur ses débuts avec Félix Houphouët-Boigny
Par David Yala
Publié le 15 février 2020 à 11:24 | mis à jour le 15 février 2020 à 11:24

Le président de la République, Alassane Ouattara, a pris part, vendredi 14 février 2020 à Paris, à la cérémonie d'inauguration de la bibliothèque Félix Houphouët-Boigny de l'Académie des sciences d’outre-mer.

Alassane Ouattara revient sur ses débuts avec Félix Houphouët-Boigny

« La pensée du Président Félix Houphouët-Boigny et son actualité dans la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui et de demain», tel est le thème développé par Alassane Ouattara. L'occasion a été bonne pour le chef de l’État ivoirien de se souvenir de ses débuts avec Félix Houphouët-Boigny.

"L’un des moments les plus décisifs de ma vie, est incontestablement ma rencontre avec le Président Félix Houphouët-Boigny, en 1990, quant au cœur de la crise socio- économique qui donnait du tourment à l’ensemble des dirigeants de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, il m’a appelé à ses côtés, pour faire de moi son premier et unique Premier Ministre", a-t-il témoigné.

Ajoutant qu'en 1990, le Président Houphouët-Boigny avait quatre-vingt-cinq (85) ans, dont trente (30) ans au pouvoir, et totalisait cinquante (50) ans d’expérience en termes de leadership politique du PDCI-RDA.

"Aux côtés de cet homme qui avait connu les plus grands de ce monde, le néophyte en politique que j’étais, avait la lourde responsabilité de conduire des réformes économiques et financières souvent impopulaires, face à des syndicats déchaînés, contre les effets sociaux des programmes d’ajustement structurels", s'est souvenu le chef de l’État.

Poursuivant, Alassane Ouattara a expliqué que la création du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) parti unifié a pour objectif, en se référant au nom d'Houphouët-Boigny, à sa pensée, ses valeurs et à son action, est d’ouvrir aux Ivoiriens un label, un cadre de référence consensuel.


Les enjeux étant, selon lui, de garantir la paix, la stabilité politique et sociale et donc de pérenniser les acquis sociaux, économiques et politiques, avec des garanties de continuité.

"L’engagement du Président Houphouët pour la construction de la culture de la paix a été reconnu par l’UNESCO qui, comme vous le savez, parraine le Prix Félix Houphouët- Boigny pour la Recherche de la Paix (...) L’Afrique et, notamment, la jeunesse africaine a besoin de repères, de valeurs et de figures", a-t-il insisté.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Football: Candidat à la FIF, Didier Drogba viré de la CAF?
04