Le port du voile interdit dans une école de l'INP, la toile s'enflamme

Le port du voile interdit dans une école de l'INP, la toile s'enflamme
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 février 2020 à 19:19 | mis à jour le 26 février 2020 à 19:40

Un communiqué de la direction de l'École supérieure d'agronomie (ESA) publié le mardi 25 février 2020 et interdisant le port du voile a suscité un véritable débat sur la toile. L'établissement supérieur qui fait partie de l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (centre du pays) menace d'exclure tout élève ne se soumettant pas à cette nouvelle mesure. La décision des responsables de l'ESA a été diversement interprétée sur la toile.

Le voile désormais interdit à l'ESA

Le communiqué émanant de docteur Koné Siaka est clair. Il est désormais interdit de porter un voile au sein de l'Ecole supérieure d'agronomie.

"Le directeur de l'École supérieure d'agronomie (ESA) tient à informer l'ensemble des élèves de l'ESA que conformément au règlement interne de la scolarité de l'INP-HB, le port de voile partiel et intégral est formellement interdit", indique la note dont coipe a été adressée à la scolarité, aux inspectrices des filières de l'ESA et aux chefs de classe de l'Ecole supérieure d'agronomie.

"Par conséquent, précise le communiqué, tous les élèves qui ne respecteront pas cette consigne s'exposent à des sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu'à l'exclusion définitive."

Le directeur de l'École supérieure d'agronomie a dit pouvoir compter sur la compréhension de tous les élèves de l'établissement dont il a la charge "pour le respect scrupuleux de cette consigne vestimentaire".

Cette décision de la direction de l'ESA a laissé voir plusieurs avis sur les réseaux sociaux. Pour des internautes qui y sont favorables, elle est salutaire.


"La Côte d'Ivoire est un pays laïc. Alors, à notre humble avis, cela est une décision salutaire. Imaginons un peu si chacun de nous devrait fait montre de sa religion dans les espaces universitaires ? Nous devrions faire l'effort de voiler un peu nos prétentions religieuses dans les milieux académiques", a écrit un internaute.

Pour un autre, cette mesure n'est pas appropriée. "L'islam, c'est le spirituel, c'est le cultuel aussi. Est musulman donc celui qui obéit à Allah, le Créateur, l'Unique et en suivant son Messager Mohammad Saw. L'habillement surtout celui des femmes est aussi une adoration en islam"; a-t-il précisé. On retient que le débat était très enflammé.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence